Isolation thermique écologique (ITI)

Nos produits Il y a 64 produits.
Résultats 1 - 24 sur 64.

Meilleures ventes

L'essentiel en quelques mots

Bien préparer l'isolation intérieur de sa maison

L'isolation thermique par l'intérieur reste la solution d'isolation thermique des murs, sols et toitures la plus utilisée en France. Elle offre de nombreux avantages comme le fait de ne pas modifier l'aspect extérieur de la maison, de pouvoir travailler à son rythme car à l'intérieur et au "sec" et d'être une solution éprouvée car mise en œuvre depuis plus de 50 ans en France.
L'isolation thermique par l'intérieur consiste à mettre en œuvre une ossature bois ou métallique, puis un isolant naturel semi-rigide ou flexible dans l'ossature, de protéger l'isolant par la mise en place d'un pare-vapeur / frein -vapeur continu et étanche à l'air puis enfin de mettre la finition.
La mise en œuvre du pare-vapeur / frein vapeur est indispensable pour garantir la pérennité de l'isolation et de limiter au maximum le risque de condensation dans l'ouvrage. De plus ce pare vapeur permet de garantir l'étanchéité à l'air de l'enveloppe du bâtiment et donc d'être conforme à la RT 2012, la future RE 2020 voir au label Passif.

Comment savoir quel isolant choisir pour l’intérieur de ma maison ?

Voici quelques critères qui vont vous permettre de les comparer.

  • La conductivité thermique : elle définit le caractère isolant ou conducteur d'un isolant (et de tous les matériaux d'ailleurs) et s’exprime avec le coefficient Lambda λ en W/m.K. Plus λ est faible, meilleur est l’isolant.
  • La résistante thermique : la résistante thermique R se calcule à partir du λ et de l'épaisseur (en m) du matériau. R =e/ λ et s'exprime en m².K/W. Plus R est fort, meilleur est l’isolant. Vous retrouverez la résistance thermique de nos isolants dans nos fiches technique téléchargeables sur le site pour tous nos matériaux. La plupart des résistances thermiques de nos isolants sont garanties par un certificat ACERMI, Association pour la Certifications des Matériaux Isolants.
  • Masse volumique / Densité - pour le confort d’été : plus un matériau a une masse volumique importante (en Kg/ m³) et un lambda petit et plus il assure un bon confort l’été. Une bonne capacité d’accumulation (aptitude à atténuer les seuils extrêmes de température en fonction du rythme jour/nuit) permet un déphasage suffisant pour atténuer les surchauffes d’été.
  • L’isolation phonique : cela va dépendre de sa composition et de sa densité. Là aussi un matériaux "lourd" et résilient aura des avantages du point de vue phonique. Nous le précisons dans nos fiches techniques.
  • Perméabilité à la vapeur d'eau : les fibres naturelles (végétales ou recyclées) sont perméables à la vapeur d’eau et permettent à votre habitat de laisser migrer la vapeur d'eau sans dommage, tout en vous assurant un meilleur confort et une plus grande durabilité de tous les matériaux. Bien sûr, il faut que le pare-vapeur / frein-vapeur soit en place.
  • Comportement hygroscopique et capillaire : les fibres naturelles ont aussi comme énorme avantage, par rapport aux fibres minérales (laine de verre ou laine de roche) qui ne fonctionnent pas comme cela, de pouvoir laisser migrer l'eau liquide par capillarité et de pouvoir stocker aussi une petite quantité d'eau dans leur fibre en cas de condensation passagère. C'est un énorme avantage pour sécuriser une paroi surtout dans le bâtit ancien ou ces phénomènes sont quasi systématiquement présent en hiver.