Sols & murs écologiques

Vitrifier son parquet : comment, pourquoi ? Tout sur la vitrification

Vitrifier un parquet n'est pas une mince affaire, mais avec les bons outils et une préparation adéquate, vous pouvez le faire comme un pro. Ce guide vous aidera à tout comprendre en 4 temps:

  • Comprendre les principes de la vitrification de parquet
  • Comment choisir son vernis vitrificateur ?
  • Comment vitrifier un parquet ?

Point vocabulaire: "vernis" est le terme générique, plutôt utilisé pour les meubles ; vitrificateur est le produit pour parquets; et lasure est le produit pour les bardages et lambris.

Comprendre la vitrification de parquet

Les parquets en bois sont exposés à de nombreuses agressions: liquides, chocs, abrasions… Pour qu'il ne se dégrade pas à grande vitesse, vous avez besoin de le protéger avec une finition. Votre choix se fera essentiellement entre l'huile dure et le vernis vitrificateur.

Qu'est-ce que la vitrification de parquet ?

La vitrification de parquet est une technique de finition du parquet qui consiste à appliquer un vernis vitrificateur sur la surface du bois. C'est une technique utilisée pour protéger le parquet des agressions du quotidien, tout en améliorant son esthétique. Après séchage, le vitrificateur se transforme en une fine couche résistante et imperméable.

Un fond dur est-il nécessaire ?

Le fond dur (aussi appelé apprêt ou primaire) est une sous-couche qui va venir imprégner le bois.

En appliquer une est souvent apprécié pour bloquer  les tanins (cela évite que, si la couche de vernis est endommagée, ils puissent facilement remonter à la moindre goutte d'eau), améliorer l'adhérence du vitrificateur et pour économiser ce dernier.

Dans certains cas, il est recommandé:

  • Si vous appliquez une teinte, comme la teinte à bois Blanchon, il est recommandé d'appliquer du fond dur Preplast de Blanchon, en phase solvant, pour bloquer la teinte.
  • Sur les bois exotique, il faut penser à limiter le risque d'exsudation avec un fond dur.

Faut-il un traitement insecticide ?

Le traitement insecticide contre les termites et autres insectes xylophages est obligatoire pour la charpente (décret n° 2006-591 du 23 mai 2006), mais pas pour le plancher. Vous pouvez néanmoins en appliquer un si des indices, comme de petits trous dans les meubles, laissent suspecter la présence de ces insectes. Vous pouvez utiliser à cette fin Woodblis HM-1.

Notez que, plus votre bois est rustique et avec de l'aubier, plus il est à risque. 

Traiter le parquet avant la pose permet de traiter non seulement le parement, mais aussi le dos des lames de parquet. Cela permet également d'éviter qu'elles ne se déforment sous l'action du liquide (ce qui peut se passer si on ne traite qu'un seul côté).

Comment entretenir un parquet vitrifié ?

Le parquet vitrifié étant recouvert d'un film résistant à l'eau et à l'huile, l'entretenir est assez simple. Faites attention à proscrire les matières abrasives, comme certains balais. Préférez, pour retirer les particules, un aspirateur et un chiffon mouillé ou une serpillère.

Comme pour l'huile dure, vous aurez besoin d'un détergent spécial pour votre entretien courant, composé un agent nettoyant accompagné d'un agent nourrissant qui va redonner du lustre parquet. Nous en proposons 3 :

  • Le nettoyant protecteur pour parquet LISABRIL de Blanchon, recommandé par Bjelin pour ses sols en bois densifié.

  • Le nettoyant Intensif parquet Clean & Green Active, idéal pour les parquets vitrifiés Haro

  • Le nettoyant parquet DWOOCLEAN E-03 de Biorox, d'origine végétale et en phase aqueuse

Enfin, si des rayures apparaissent, l'application d'une couche de rénovateur métallisant peut être conseillée pour raviver l'éclat du parquet.

Choisir le meilleur vitrificateur pour son parquet

Pour choisir un vernis vitrificateur, vous devrez choisir sa composition (phase solvant ou aqueuse), sa couleur (incolore ou non) et son aspect (mat, satiné ou brillant).

Phase solvant ou phase aqueuse ?

Il y a essentiellement deux types de produits: les vitrificateurs dilués dans un solvant ("phase solvant") et ceux dilués dans de l'eau ("phase aqueuse"). Les vitrificateurs en phase solvant sont réputés avoir:

  • Une imprégnation plus profonde dans les fibres du bois
  • Une robustesse et une durabilité supérieures
  • Les solvants ont, en outre, la capacité de repousser les tanins dans le bois. Cela réduit un peu le besoin d'un fond dur, même si on préfère en général tout de même en appliquer un.

Néanmoins, les solvants sont nocifs pour la santé tant de l'applicateur que des occupants. Il va en effet libérer de grandes quantités de COV au moment de l'application et en libérer petit à petit pendant les semaines suivantes. Les produits conventionnels libèrent souvent plus de 300g/L de COV et les produits biosourcés en phase aqueuses, comme ceux que nous proposons, moins de 50g/L.

Les vitrificateurs en phase aqueuse peuvent être moins robustes et durables, mais cela reste suffisant pour un usage d'habitation. Surtout, ils libèrent beaucoup moins de substances nocives, ce qui est d'autant plus important quand on a des enfants et/ou des habitants asthmatiques.

Enfin, il y a une gamme très variée en phase aqueuse: des produits de synthèse et/ou biosourcé. Par exemple, le Vitrobois de Biorox est à base d'huile végétale, d'eau et d'alkyde-uréthane. Celui de Blanchon est biosourcé et utilise des résines polyuréthanes.

La composition influe également sur le besoin ou non de produits spécifiques pour le nettoyage des outils. Certains se lavent à l'eau, d'autres demandent un détergent.

Vitrificateur incolore ou teinté ?

Le choix entre un vitrificateur incolore ou teinté dépend essentiellement des préférences esthétiques et de l'effet recherché.

Le vitrificateur incolore préserve l'aspect naturel du bois, en le protégeant sans altérer sa teinte. Il est idéal si vous souhaitez conserver la couleur originale de votre parquet.

Le vitrificateur teinté, quant à lui, permet de modifier la couleur du bois tout en le protégeant. Il peut être utilisé pour donner une nouvelle apparence à votre parquet.

Vitrificateur mat, satiné ou brillant ?

Le choix entre un vitrificateur mat, satiné ou brillant dépend du rendu esthétique que vous souhaitez obtenir et de l'usage du parquet. 

  • Le vitrificateur mat donne un aspect naturel au parquet, proche de l'effet d’un parquet huilé, sans brillance excessive.
  • Le vitrificateur satiné offre une finition intermédiaire, légèrement brillante, qui met en valeur le grain du bois sans l'effet miroir.
  • Le vitrificateur brillant apporte une finition très lumineuse et réfléchissante, idéale pour sublimer un parquet. Il est plus étincelant que les autres, mais aussi plus sensible à l'usure: elle se verra très vite. Il est à éviter en cas de trafic intense. En effet, le "brillant" peut partir rapidement.

Autres propriétés: rendement, séchage …

Pour choisir votre vernis, vous devrez aussi regarder son rendement et temps de séchage. Il y a plusieurs valeurs de séchage:

  • le temps à partir duquel le sol est sec au toucher (de l'ordre d'une ou plusieurs demi-heures),
  • le délai pour qu'il soit recouvrable (quelques heures),
  • le délai pour pouvoir circuler dessus (quelques demi-journées)
  • et le temps pour atteindre la dureté définitive (plusieurs jours). Il faut attendre la fin de cette dernière avant de poser les meubles.

Notez que, pour les vitrificateurs à base de polyuréthane, il y a une durée à ne pas dépasser, de l'ordre de 48h, entre les couches.

Quelle est la durée de vie de la vitrification d'un parquet ?

La durée de vie de la vitrification d'un parquet est en général de l'ordre de 10 ans.

Elle varie en fonction de l'usage évidemment (une vitrification sur le sol d'un aéroport n'aura pas la même durée de vie que celle d'un grenier) et du produit.

Les produits de vitrification: Blanchon et Biorox

Nous proposons deux vitrificateurs respectueux de l'environnement :

 

Vitrificateur Blanchon Environnement

Vitrificateur Biorox Vitrobois

Composition Résines polyuréthanes en phase aqueuse en majorité à partir de matériaux biosourcés. Liant d’origine mixte synthétique et biosourcée, épaississant d’origine biosourcée, additifs, siccatif à base de fer, eau.
Aspect Satiné ou ultra mat "Mat et soyeux"
Rendement 10m²/L 10m²/L
Nettoyage des outils Avec de l'eau. A l'eau claire.
Séchage Au toucher, 30 minutes ; recouvrable: 3h; Durcissement : 8 à 10 jours Au toucher: 1 heure ; Recouvrable: 4h ; Durcissement : plusieurs jours
COV max  50g/L 15g/L

Comment vitrifier un parquet

Maintenant, nous allons aborder le côté pratique: comment vitrifier son parquet ?

Préparation du parquet avant vitrification

Avant la vitrification, vous devrez préparer votre parquet. Cela suppose essentiellement deux choses:

  • Le poncer et le nettoyer.
  • Appliquer un fond dur.

Le ponçage du parquet avant vitrification

Le ponçage permet de retirer les anciennes couches de produits (vernissage, cire, huile) et de rendre le bois brut. Il permet d'avoir un parquet lisse et uniforme, prêt à recevoir le vitrificateur.

Pour les parquets huilés, un ponçage profond est nécessaire pour éliminer l'huile imprégnée dans le bois. S'il y a de la cire sur votre parquet, vous devez l'enlever auparavant, par exemple en utilisant un décireur.

Pour réussir son ponçage, il est essentiel de suivre un certain nombre d'étapes. Commencez par préparer la surface du parquet. Cela implique de masquer les plinthes et les radiateurs avec du ruban adhésif et du film plastique. Ensuite, rebouchez les trous et fissures à l'aide d'un mastic dédié.

Son intensité varie selon la nature de la tâche, s'il s'agit d'un parquet neuf ou d'une rénovation de parquet. Classiquement, on préconise de commencer avec un grain de papier gros (40), suivi d'un grain moyen (60), et de finir avec un grain fin (120 à 240) pour une surface parfaitement lisse. Attention néanmoins aux excès: si votre sol est trop lisse, le sol sera trop glissant.

En termes de matériel, vous aurez besoin;

  • D'une ponceuse en triangle pour les coins.
  • Pour les grandes surface, d'une ponceuse à parquets à bandes pour le gros et moyen grain et une ponceuse à parquets rotative pour le grain fin. Pour les petites surfaces ou si vous ne souhaitez pas louer une grosse machine, vous pouvez vous contenter d'une ponceuse circulaire à main.

N'oubliez pas de toujours poncer dans le sens du bois afin d'éviter d'endommager la structure du parquet. 

A partir du ponçage intermédiaire, bannissez les chaussures de votre parquet ! Il faut que le sol reste parfaitement propre. Vous ne voudriez pas qu'une trace de chaussure soit enfermée dans le vitrificateur, devenant le témoin éternel de votre négligence …

Il est souvent judicieux, surtout en rénovation, de conserver la poussière de ponçage au grain fin (il y a trop d'impuretés sur les poussières les plus superficielles) pour la mélanger avec un liant, comme celui de Blanchon.

Préparer le chantier

Une fois votre parquet dé-ciré et poncé, il faut préparer le chantier: rassemblez votre matériel, dépoussiérez avec beaucoup de soin le sol, et faites un point sur votre planning d'application.

N'oubliez pas d'appliquer du ruban de masquage sur vos plinthes (si elles sont déjà posées) ou vos murs.

Pourquoi utiliser un fond dur avant la vitrification ?

Le bois contient des tanins, des substances colorées qui remontent à la surface à la moindre goutte d'eau, laissant apparaître une tache. Pour éviter qu'une griffure ou un impact sur le vitrificateur les fasse apparaître, on recommande d'appliquer une sous-couche, appelée "fond dur", avant la vitrification.

Le "fond dur", aussi appelé primaire ou apprêt, va imprégner le bois et bloquer en profondeur les tanins. Il améliore également la tenue du vitrificateur.

Enfin, utiliser un fond dur peut vous aider à réaliser des économies lors de la vitrification: il y aura besoin de moins de produit vitrifier.

Il s'applique, comme le vitrificateur, en général au rouleau ou au spalter.

L'application du vitrificateur sur le parquet

Pinceau ou rouleau : que choisir ?

Pour une application efficace du vitrificateur, le choix de l'outil est crucial. Le pinceau spalter est recommandé pour les petites surfaces et pour atteindre les coins difficiles d'accès. Il vous permet de contrôler précisément l'application du produit. Un pinceau large (spalter) offre une bonne couverture et est idéal pour les bords du parquet.

Dans le cas de grandes surfaces, un rouleau est plus approprié. Il permet une application rapide et homogène du vitrificateur. Les rouleaux microfibre sont particulièrement recommandés pour leurs capacités d'absorption et de libération uniforme du produit.

Peu importe l'outil choisi, assurez-vous qu'il est de bonne qualité pour éviter les traces de pinceau ou les bulles.

Le matériel pour vitrifier

Pour vitrifier, vous aurez besoin:

  • Si vous utilisez le spalter, de genouillères et d'un spalter (idéalement de la taille des lames de parquet)
  • Si vous utilisez le rouleau, d'un bac avec racloir ("camion"), choisissez le rouleau Osmo

Comment bien appliquer le vitrificateur ?

La bonne application du vitrificateur passe par un respect rigoureux de certaines étapes. Pour chaque couche, il faut:

  • Dépoussiérer et nettoyer avec attention la surface.
  • Préparer le produit : Avant toute application, il est crucial de bien agiter le vitrificateur pour assurer une parfaite homogénéité du produit.
  • Appliquer le vitrificateur dans le sens des fibres du bois, en couches bien garnies et régulières. Attention à ne pas trop tirer le produit pour laisser une épaisseur suffisante pour protéger efficacement le bois.
  • Laisser sécher le temps indiqué dans la fiche technique. C'est 3h pour le vitrificateur Blanchon et 4h pour le Biorox.

Répétez ces étapes pour chaque couche supplémentaire de vitrificateur à appliquer. On peut recommander un égrainage intermédiaire entre la deuxième et troisième couche.

Combien de couches de vitrificateur appliquer ?

Le nombre de couches de vitrificateur à appliquer dépend principalement de la résistance désirée et du trafic de la pièce. En général, deux à trois couches de vitrificateur sont recommandées.

  • Pour un parquet neuf ou remis à brut, l'application de deux à trois couches de vitrificateur est courante. Veillez à bien respecter le temps de séchage entre chaque couche pour garantir une adhérence optimale du produit.

  • Pour un parquet existant, le vitrificateur peut être appliqué en trois couches directes ou bien en deux couches sur un fond dur. Le fond dur, séchant en seulement une heure, permet de renforcer la résistance du parquet.

Il est aussi possible d'appliquer un système de sous-couche suivie de deux couches de vitrificateur. Cette méthode est particulièrement recommandée pour les parquets anciens ou très usés.

N'oubliez pas, lors de l'application, de ne pas trop étirer votre vitrificateur.

Le temps de séchage après la vitrification de parquet en bois

Le temps d'attente après la vitrification varie selon le type de vitrificateur utilisé.

En général, pour un vitrificateur à l'eau, le temps de séchage est de 4 heures, avec une remise en service légère possible au bout de 24 heures. Pour un vitrificateur en phase solvant, le temps de séchage est de 12 heures, avec une remise en service légère possible après 48 heures.

Le séchage final ("à coeur") du produit, lors duquel il prend sa dureté définitive dure une dizaine de jours. Pendant ce temps, il ne faut pas poser les meubles pour même des bâches de protection et des tapis sur le parquet.

N'oubliez pas de poser de petits feutres sous les pieds des meubles lourds. Cela leur évitera de rayer le parquet.

Résumé des erreurs à éviter lors de la vitrification

Voici un petit récapitulatif des erreurs à éviter lors de la vitrification:

  • Préparation
    • Ne pas dé-cirer un parquet ciré. La cire va se transférer sur le disque de ponçage et sur la couche superficielle du parquet, mettant ensuite en danger l'adhérence de la finition.
    • Finir avec un grain grossier. Vous pouvez vous dire, après avoir passé un grain gros (40-60) que le résultat est satisfaisant. Néanmoins, ces grains laissent des traces sur le bois qui deviennent évidentes et disgracieuses avec le vitrificateur, surtout s'il est brillant.
    • Passer en chaussures. Vous allez laisser des traces de chaussures. Ce n'est pas très grave pour les premier ponçage, mais avant le dernier il faut impérativement les enlever ou utiliser des chaussons spéciaux.
    • Ne pas mettre de fond dur. Même les vitrificateurs en phase solvant ont besoin d'un fond dur pour les protéger des remontées de tanin.
  • Application
    • Trop tirer le vitrificateur (= appliquer une couche trop fine): vous avez besoin d'une couche assez épaisse de vitrificateur pour bien protéger votre sol.
  • Séchage et entretien
    • Ne pas respecter le temps de durcissement. Il ne faut pas mettre d'objets sur le vitrificateur avant la fin du délai de durcissement (~10jours).
    • Ne pas mettre de feutre sous les meubles lourds: ces derniers vont laisser des traces durables.
    • Utiliser des produits d'entretien inadaptés. Les produits classiques peuvent dégrader le vitrificateur.

FAQ : Nous répondons à vos questions

Comment vitrifier un parquet ancien ?

Un parquet ancien présente des caractéristiques spécifiques qui nécessitent une attention particulière lors de la vitrification. S'il est très abîmé, rayé ou taché par l'humidité, il faudra d'abord passer par une étape de rénovation. Cette rénovation peut impliquer un ponçage à blanc et un rebouchage des trous, réalisés à l'aide d'une ponceuse mécanique et d'une bordureuse pour les coins.

Si votre parquet est ciré ou huilé, un décireur doit être appliqué pour enlever l'ancienne cire. En revanche, si le parquet est déjà vitrifié, il conviendra de retirer l'ancien vernis pour mettre le bois à nu.

En somme, la vitrification d'un parquet ancien est un processus exigeant, qui demande une préparation minutieuse et adaptée à l'état initial du parquet.

Vitrificateur ou huile dure, que choisir ?

Pour protéger votre parquet vous avez classiquement 3 options : l'huile dure, la cire et le vitrificateur. Néanmoins, la cire n'est presque plus utilisée pour les parquets, demandant trop d'entretien et ne protégeant pas assez. Votre choix se fera donc entre l'huile et le vitrificateur.

Voici un récapitulatif de leurs différences et points communs:

Huiles dures Vitrificateur
Imprègne le bois en profondeur Crée un film sur le bois
Disponibles en teintes mates et satinées Disponibles en teintes brillantes, mates et satinées
Protège de l'huile, de l'eau et des chocs
Entretien courant avec savon naturel spécial Entretien courant avec eau savonneuse
Entretien régulier de long terme (tous les 2 à 5+ ans selon l'usage et le produit) -
Ponçage et application d'une nouvelle couche en cas de problème local. Application d'agent métallisant pour les petites griffures.
Toute rénovation se fait sur toute la surface en ponçant le bois à blanc.

Un un mot, le vitrificateur demande moins d'entretien à court ou moyen terme, mais, s'il faut le rénover, il faut l'enlever entièrement en ponçant le bois à blanc sur toute la surface.

Quelle est la différence entre un vernis et un vitrificateur ?

Le terme vernis est plus large et plus courant que vitrificateur. Il peut inclure ce dernier.

Par exemple, les fabricants de parquets pouvant se charger de la finition, comme les planchers de Bourgogne, tendent à parler de "vernis" pour la vitrification qu'ils réalisent en usine. A l'inverse, on ne parle jamais de vitrificateur pour un vernis pour meuble ou pour une lasure.

Le terme vitrificateur est donc plus spécifique, pour aider les consommateurs à ne pas se tromper quand ils achètent leur produit. En effet, un vernis pour meuble ne sera pas adapté pour le parquet.

Pour qu'il n'y ait pas de confusions, nous pouvons parler de "vernis vitrificateur", le premier terme désignant la substance et le second la fonction.

Comment faire une vitrification de parquet ?

Pour vitrifier un parquet, vous devez poncer le bois, nettoyer, appliquer un fond dur, puis la première couche de vitrificateur

Quelles sont les 5 erreurs à éviter en nettoyant son parquet vitrifié ?

Nettoyer un parquet vitrifié peut être compliqué. Il y a 5 erreurs courantes à éviter:

  • Utiliser des produits nettoyants inadaptés. Il y a des produits spécifiques conçus pour les produits vitrifiés, qui non seulement le ménager, mais en plus le renforcer.
  • Utiliser des accessoires abrasifs. Les serpillères classiques peuvent rayer le parquet. Préférer l'utilisation de chiffons microfibre pour appliquer vos produits d'entretien.
  • Laisser l'eau stagner. Même si le vitrificateur est censé résister à l'eau, il ne faut pas laisser l'eau stagner dessus, elle risque de le tacher. A ce titre, faites particulièrement attention à vos pots de fleur.
  • Utiliser une cire. Appliquer de la cire sur la vitrification ne sera pas utile et pourra même dégrader l'apparence du parquet.
  • Laisser les meubles marquer le sol. Les pieds de meubles non protégés peuvent causer des rayures et des marques sur un parquet vitrifié. Utilisez des patins de protection sous les pieds des meubles pour éviter ces dommages.

Pourquoi ne pas vitrifier un parquet ?

Il y a plusieurs raisons pour ne pas vitrifier un parquet: toute rénovation d'un parquet vitrifié suppose de poncer à blanc l'ensemble de la surface et le rendu peut-être moins agréable qu'un parquet huilé, donnant une texture un peu artificielle au sol.

Peut-on stratifier un parquet ?

On ne "stratifie" pas un parquet. "Parquet stratifié" désigne un type de revêtement de sol spécifique, les sols stratifiés. Si vous souhaitez que votre parquet soit recouvert d'un film, vous choisirez la vitrification. C'est une finition pour parquet massif ou contrecollé brut.

Vitrification parquet combien de temps attendre ?

Lors de l'application, il faut attendre plusieurs heures (3 ou 4h en général) entre chaque couche. Après l'application, il faut attendre une dizaine de jours avant de remettre les meubles et d'utiliser normalement la pièce. C'est la durée de "séchage à cœur".

Le coût de la vitrification d'un parquet massif ancien

Le coût de la vitrification d'un parquet ancien varie en fonction de la surface à traiter et de l'état initial du parquet. Le coût des fournitures, notamment le vitrificateur et les outils nécessaires, doit également être pris en compte.

  • Le prix d'un vitrificateur de parquet se situe entre 25 et 40€ le litre en moyenne, soit entre 2,5 et 4€ par m2. 
  • Le coût de vitrification de parquet réalisé par un artisan, avec toutes les étapes le comprenant, sera en moyenne compris entre 25 et 40 € le mètre carré.

Il est toujours conseillé de demander plusieurs devis à des professionnels pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix.