Sols & murs écologiques

Repeindre un enduit décoratif: éviter les pièges

Vous aviez réalisé un bel enduit, mais le temps a fait son office et il ne vous plaît plus ou vous voulez le rénover. C'est une surface déjà finie: ne pourriez-vous pas simplement repeindre dessus ? C'est la question à laquelle nous allons répondre ici.

Repeindre un enduit: les challenges

Il y a essentiellement quatre grandes questions auxquelles vous allez devoir répondre pour repeindre un enduit :

  • Est-ce qu'il y a des irrégularités ?
  • Est-ce que ma peinture pourra accrocher ?
  • Est-ce que le support va trop absorber (ou pas assez) l'eau ?
  • Est-ce que je risque de voir la couleur de l'enduit ressortir ?

Les irrégularités 

La première question à se poser est s'il y a des irrégularités dans l'enduit existant. Une peinture n'a absolument aucun pouvoir garnissant, donc toute imperfection dans la planéité du mur va se voir. Certains enduits sont naturellement texturés, comme un stuc ou un crépi, il faut également se demander si on veut conserver cette texture.

Donc, s'il y a un problème à ce niveau, il faudra passer un enduit de lissage.

La surface est-elle propre ?

C'est un préalable crucial pour appliquer une peinture: il faut que le support soit propre. Les poussières et autres tâches risquent d'empêcher l'adhérence de la peinture. On recommande de le laver à la lessive.

Néanmoins, si votre enduit existant est trop texturé, cela ne sera pas suffisant, il y aura toujours de petits creux que vous ne pourrez pas atteindre, surtout dans un crépi. Dans ce cas, il faudra envisager de ragréer votre mur ou de gratter ou détruire l'enduit existant.

L'accroche de la peinture

La peinture ne pourra pas accrocher sur certains enduits. C'est évidemment le cas si vous avez appliqué une finition hydrofuge ou cirée: c'est littéralement fait pour que rien n'accroche. Nous allons parler de ce point plus loin

La capacité d'absorption du support

Si votre support est très poreux, il va absorber l'eau trop vite, ce qui rend la peinture plus difficile à appliquer, vu qu'elle séchera trop vite, et peut la faire craqueler. 

Pire, cette porosité peut être inégale sur la surface. Le rendu serait inégal et vous pourriez même, en pensant travailler la peinture, créer de surépaisseurs ! Vous aurez, en outre, besoin de plus de peinture.

Pour l'éviter, on utilise une sous-couche (on parle aussi parfois de primaire).

Le problème de la transparence

Votre enduit décoratif est, en principe, coloré, il ne faut pas que cette couleur se voie sur votre peinture. Or, les peintures ne sont jamais vraiment opaques et ne vont pas recouvrir complètement la couleur. Si votre enduit était coloré, il faudra appliquer une sous-couche avec une forte opacité.

Comment repeindre un enduit hydrofuge ?

Il y a différents types d'enduits, tous ne peuvent pas se repeindre aussi facilement. C'est surtout le cas des enduits hydrofuges. Il y en a deux types: les enduits cirés et le tadelakt.

Les enduits cirés

La cire donne une finition hydrofuge aux murs en bénéficiant, les protégeant des éclaboussures et de la poussière. Il n'est évidemment pas possible de peindre directement un tel mur. Il faut d'abord le décirer. Pour cela, nettoyez le avec une lessive à la soude ou bien avec un produit décireur. Ensuite, appliquez une sous-couche avant de peindre pour s'assurer de l'adhérence de la peinture.

Le tadelakt

Certains enduits sont conçus pour être résistants à l'eau, comme le Tadelakt. Cet enduit marocain est appliqué en serrant et en lissant bien, sur deux couches, pour empêcher l'eau de pénétrer. Vous le devinez: votre peinture ne pourra pas adhérer dessus. Il faudra envisager d'appliquer une primaire d'accroche.

Comment repeindre un enduit décoratif ?

La préparation du mur

La phase de préparation est, comme toujours, crucial pour tout ce qui est enduit et peinture, surtout en rénovation.

  1. Le préalable nécessaire : le nettoyage.
  2. En cas d'enduit ciré : le décirage.
  3. En cas d'irrégularité: l'enduit de lissage.
  4. S'il faut améliorer l'accroche et/ou homogénéiser le support : on applique une sous-couche.

L'application de la peinture

Une fois les préparations finies, on applique la peinture comme on appliquerait n'importe quelle peinture. Encore une fois, attention si vous tentez de recouvrir un enduit texturé : une peinture trop épaisse et pas assez tirée génèrera des "pâtés" très disgracieux.

Evidemment, tous les conseils classiques sur l'application de peinture restent valides: si vous utilisez une peinture acrylique (ce que nous recommandons), prenez des pinceaux en poils synthétiques et en poils naturels si vous utilisez une glycéro.

FAQ: Kenzaï répond à vos question pour repeindre un enduit décoratif

Quelles étapes suivre pour obtenir un bon lissage avant de peindre un enduit ?

  • Appliquez l'enduit de lissage en couches fines.
  • Laissez sécher chaque couche avant d'appliquer la suivante.
  • Utilisez une spatule ou une lisseuse pour étaler l'enduit uniformément.
  • Ponçez légèrement entre les couches et après la dernière couche pour éliminer les imperfections.

Quels sont les outils de bricolage nécessaires pour peindre un mur déjà enduit ?

Les outils nécessaires incluent :

  • Des pinceaux pour les finitions et les angles.
  • Un rouleau de peinture pour les grandes surfaces.
  • Une bâche de protection pour le sol et le mobilier.
  • Du ruban de masquage pour protéger les bordures et les cadres.

Quelles sont les astuces pour obtenir un lissage parfait lors de la peinture d'un enduit décoratif ?

Pour un lissage parfait, commencez par appliquer votre enduit de lissage en fines couches, en laissant chaque couche sécher complètement. Un ponçage léger entre les couches aide à éliminer les imperfections. L'utilisation d'outils adaptés, comme une truelle ou une spatule en acier inoxydable, contribue également à atteindre une finition lisse et professionnelle.

Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu'on peint un enduit décoratif pour la première fois ?

Évitez les erreurs communes telles que le manque de préparation de la surface, l'application d'une couche trop épaisse de peinture ou d'enduit dès le départ, l'ignorance des temps de séchage conseillés, et l'omission de tester la couleur ou l'effet souhaité sur une petite section avant de procéder sur l'ensemble du mur. Ces précautions garantissent un résultat satisfaisant dès la première tentative.

Tadelakt ou crépi, quel enduit est le plus difficile à recouvrir ?

Le tadelakt comme le crépi sont deux revêtement très difficiles à recouvrir, mais pour des raisons différentes. Le tadelakt est un enduit à la chaux marocaine, qui a été serré (lissé de sorte à le rendre très compact) lors de l'application, ce qui le rend très résistant à l'eau. L'objectif va être, pour lui, de le griffer avec du ponçage pour rendre cette surface adhérente. 

Pour le crépi, c'est l'inverse: la surface est trop irrégulière pour pouvoir être lavée en détail. Il sera préférable d'appliquer un enduit de garnissage ou bien de détruire l'enduit.

Ajouter un commentaire

Les produits vus