Isolation Combles Perdus et Plafonds | Kenzaï

Isolation thermique plafond et comble (vrac)

L'isolation intérieure d'une maison passe par l'isolation thermique des plafonds et des combles perdus. L'isolation thermique et phonique de ces zones est indispensable.

En effet, elle permet à votre habitat d'être bien isolé contre le vent, les bruits aériens et d'impact, vous assurant par là même une isolation thermique efficiente.

> Lire la suite
FILTRES

Fabricant

Prix

0,00 € - 570,00 €

Les pouvoirs d'un bon isolant thermique pour vos plafonds et combles !

Pour isoler plafonds et combles, un grand nombre d'isolants naturels peuvent être utilisés. Des isolants écologiques à base végétale comme la laine de bois, le lin, le chanvre, la laine de coton ou la ouate de cellulose. Des isolants biosourcés d'origine animale tels que la laine de mouton, ou alors d'autres éco-matériaux: le liège, la perlite, etc.

Pour isoler vos combles, il existe plusieurs techniques selon la configuration (présence de solives ou non) :

Isolation thermique déroulée sur sol

Dans le cas où le sol des combles est une dalle de béton ou un plancher bois sur solive, il vous faudra mettre en place une isolation déroulée.

Dans un premier temps, vous devrez un pare-vapeur sur la dalle ou le parquet bois. Cela permettra d'assurer une bonne étanchéité intérieure sans empêcher les matériaux écologiques de respirer.

Ensuite il s'agira de disposer l'isolant thermique en deux couches croisées. N'hésitez pas à couper l'isolant naturel plus large que les dimensions requises, afin que les différents panneaux - ou lès - soient bien jointifs et ainsi éviter les ponts thermiques.

Si votre sol est constitué de solives bois, l'isolant écologique devra être compressé et posé entre ces poutrelles. La deuxième couche, croisée, viendra par-dessus.

Isolation en vrac des combles

Si le sol des combles est constitué de solives, l'isolation en vrac des combles est recommandé pour isoler les mur intérieurs au niveau thermique et phonique. Elle être pourra être réalisée notamment  à l'aide d'un isolant en vrac type laine de mouton ou perlite.

Il vous faudra remplir les espaces entre solives à l'aide de l'isolant naturel, en protégeant la base pour que l'isolant ne s'en aille au  travers de trous ou fissures sur le plancher.

Isolation combles aménagés

Pour les combles aménagées, l'isolation thermique intérieure sera directement fixée sur la charpente bois ou l'ossature métallique, et non au sol.

La marche à suivre sera de poser 2 couches d'isolants naturels, type laine de bois ou fibre de bois. En deuxième lieu, vous devrez poser un pare-vapeur et le fixer à l'aide d'un adhésif adapté pour assurer l'étanchéité.

La troisième étape consistera à la pose du parement. Ce parement peut être une plaque de gypse type Fermacell ou un panneau de terre tel que le Pan-terre.

Pour vos combles aménagés, découvrez nos trappes de visites BBC Eco. Ces trappes d'accès sont faciles à installer, esthétiques (possibilité de les peindre) et surtout étanches grâce à un joint interne.

Isolation plafond

L'isolation du plafond peut être réalisée en utilisant la technique de doublage de plafond ou alors en construisant un faux plafond. Cela isolera - et protègera - votre habitation des bruits d'impact et des bruits aériens.

Pour cela, les plaques Fermacell ou panneau terre Pan-Terre sont conseillés. Il vous faudra veiller à joindre correctement les plaques afin d'éviter les ponts thermiques. Pour cela, vous pouvez utiliser des mastics naturels.

On trouve tout chez Kenzaï !