Filtres

Fabricant
Prix (en €)

Bloc de chanvre

Nos produits Il y a 10 produits.
Chargement en cours... Chargement en cours...

Meilleures ventes

L'essentiel en quelques mots

Tout sur le chanvre

Le Chanvribloc est un éco-matériau idéal de part son mode de fabrication, son faible coût de transport et sa facilité de mise en œuvre. Ses performances thermiques sont supérieures à celles de matériaux équivalents (béton cellulaire, brique terre cuite….). Ces briques de chanvre sont constitués essentiellement  de chènevotte (paille de chanvre) et de chaux hydrauliques naturelles, sans autre ajout, ce qui en fait un matériau bio-sourcé (désigne des matériaux d’origine végétale (fibres de bois…) ou animale (laine de mouton…).

La fabrication de Chanvribloc s’effectue selon un procédé de moulage à froid, suivie d’un séchage à l’air libre. Il consomme, de ce fait, quatre fois moins d’énergie lors de sa production (énergie grise) que pour celle de la brique ou du béton cellulaire. Sa fabrication entraîne donc des rejets de CO2 quatre fois inférieur. Le chanvre, lors de sa croissance, consomme du CO2 grâce à la photosynthèse, l’éco-bilan du chanvribloc est donc positif. On dit qu’il stock le CO2.

L’autre avantage du Chanvribloc est sa faible densité (300kg/m3) par rapport au bloc conventionnel allant de 500 à 900kg/m3 (brique terre cuite alvéolaire) donc moins lourd pour le transport et sa mise en œuvre mais surtout 50 à 75% plus isolant, sa résistance thermique étant de 2.8m2K/W en kg pour un bloc de 20cm !


> Domaines d'application :

 

- Pour la construction de murs : ce matériau écologique constitue une parfaite enveloppe isolante, qui s'adapte à différents types de structures : 

  • le poteau-poutre bois : les blocs sont bâtis devant la structure en bois de charpente, on parle d’isolation par l’extérieur, dans ce cas, il n’y a pas de ponts thermique. Le coût global de ce type de construction est un des plus faibles parmi les différentes méthodes constructives (environ 850 €/m²).
  • Structure métallique ou béton, comme pour le poteau poutre, se référer aux méthodes d’isolation par l’extérieur.

 

 

- Pour l'isolation par l'extérieur (ITE) :

  • Une solution performante et facile à mettre en oeuvre, qui supprime les ponts thermiques, et crée une véritable enveloppe isolante. La finition se fait par l’application d’un enduit de façade à la chaux selon le DTU 26.1.
  • confort d'été, de part sa capacité à retenir la chaleur dans ces murs.
  • efficace contre l'humidité, le chanvribloc est en effet un matériau respirant qui rend l'habitat sain.

 

 

- Pour l'isolation par l'intérieur : c'est la solution la plus utilisée en France car à la portée de tous pour sa mise en œuvre. Dans ce cas, le chanvribloc tire son épingle du jeu grâce à :

  • son confort acoustique avec un très bon coefficient d’absorption phonique RA: 50db ;
  • son excellente gestion de l’humidité : le chanvribloc est perspirant.
  • sa simplicité de mise en œuvre (évite rails, BA13 et isolant souple)

De plus, il constitue un support prêt à recevoir les enduits de finition.

 

- Pour les cloisons acoustiques : le Chanvribloc en épaisseur de 10 et 15 cm permet de faire des cloisons de distribution simple et efficace phoniquement, bâties avec le mortier colle ou le mortier chaux sable. La finition se fait par l'application d'un enduit de type sable et chaux, plâtre ou enduit à l’argile terre. (voir la maison écologique n°71).

 

- Pour l'isolation des sols : La résistance à la compression du Chanvribloc permet son utilisation en isolation des sols. La pose se fait de façon très simple sur une chape de répartition, et donc moins contraignante que la mise en œuvre d’un béton de chaux chanvre, mélange à effectuer et long à sécher. Peut recevoir un carrelage ou un parquet bois.?