Bloc de Chanvre | Chanvre Isohemp | Kenzaï Matériaux Écologiques

Bloc de chanvre

Le bloc de chanvre, ou brique de chanvre, est un éco-matériau idéal de part son mode de fabrication, son faible coût de transport et sa facilité de mise en œuvre. Ses performances thermiques sont supérieures à celles de matériaux équivalents (béton cellulaire, brique terre cuite….).

> Lire la suite
FILTRES

Fabricant

Prix

0,00 € - 465,00 €

Construisez les murs de votre maison à base de chènevotte !

Kenzaï spécialiste dans les matériaux de construction écologiques, vous propose des briques de chanvre constituées essentiellement de chènevotte (paille de chanvre) et de chaux hydrauliques naturelles, sans autre ajout. C'est donc  un matériau biosourcé, un matériau écologique d’origine végétale - tel que la fibre de bois - ou animale comme la laine de mouton par exemple.

La fabrication de la brique de chanvre s’effectue selon un procédé de moulage à froid, suivi d’un séchage à l’air libre. Cette technique de fabrication écologique consomme, de ce fait, quatre fois moins d’énergie lors de sa production (énergie grise) que pour celle de la brique ou du béton cellulaire.

Par conséquent, les rejets de CO2 sont également quatre fois inférieurs. Le chanvre, lors de sa croissance, consomme du CO2 grâce à la photosynthèse, l’écobilan de ce matériau écologique est donc positif. Il est d'usage de dire qu’il stocke le CO2.

En outre, la brique de chanvre dispose d'une faible densité - 300 kg/m³ -  par rapport au bloc conventionnel allant de 500 à 900 kg/m³ (brique terre cuite alvéolaire).

Elle est donc moins lourde pour le transport et sa mise en œuvre. Le grand bénéfice de ce produit durable réside dans sa performance isolante: de  50% à 75% plus isolante que les blocs plus classiques, sa résistance thermique étant de 2.8m²K/W en kg pour un bloc de 20 cm.

Les domaines d'application du chanvre

Pour la construction de murs, le chanvre : un matériau écologique parfait pour une enveloppe isolante, s'adaptant à différents types de structures : 

  • Le poteau-poutre bois : les blocs sont bâtis devant la structure en bois de charpente, on parle d’isolation par l’extérieur, dans ce cas, il n’y a pas de pont thermique. Le coût global de ce type de construction est l'un des plus faibles parmi les différentes méthodes constructives (environ 850 €/m²).
  • L'ossature bois (ossature douglas contreventement en OSB) : intervient en complément d’isolation entre les montants d’ossatures comme peut le faire la laine de bois, la ouate de cellulose, le liège ou même la laine de mouton.

  • La structure métallique ou béton : comme pour le poteau poutre, vous devrez vous référer aux méthodes d’isolation par l’extérieur.

Pour l'isolation par l'extérieur (ITE), le chanvre se présente comme une excellente alternative écologique, durable et saine.

  • Une solution performante et facile à mettre en oeuvre, qui supprime les ponts thermiques, et crée une véritable enveloppe isolante autour du bâtiment. La finition s'effectue fait par l’application d’un enduit de façade à la chaux selon le DTU 26.1.
  • Confort d'été, de part sa capacité à retenir la chaleur dans ces murs.
  • Efficace contre l'humidité, la brique de chanvre  est un matériau respirant qui rend l'habitat sain.

Pour l'isolation par l'intérieur : le chanvre est la solution la plus utilisée en France car ce matériau de construction écologique est à la portée de tous grâce à une mise en œuvre facile. Le bloc de chanvre tire son épingle du jeu grâce à :

  • Son confort acoustique avec un très bon coefficient d’absorption phonique RA: 50db.
  • Son excellente gestion de l’humidité : ce matériau écologique est perspirant.
  • Sa simplicité de mise en œuvre; évite rails, BA13 et isolant souple.

De plus, il constitue un support prêt à recevoir les enduits de finition.

Pour les cloisons acoustiques : la brique de chanvre - en épaisseur de 10 et 15 cm - permet de faire des cloisons de distribution simples et efficaces phoniquement, bâties avec le mortier colle ou le mortier chaux sable. La finition est réalisée de par l'application d'un enduit de type sable et chaux, plâtre ou enduit à l’argile terre (voir la maison écologique n°71).

Pour l'isolation des sols : la résistance à la compression de ce matériau de construction permet son utilisation en isolation des sols. La pose se fait de façon très simple sur une chape de répartition, ce qui est moins contraignant que la mise en œuvre d’un béton de chaux chanvre, où le mélange est à effectuer et long à sécher. 

On trouve tout chez Kenzaï !