Sélection parquet bois massif | Kenzaï Matériaux Écologiques

Parquet bois massif

Les essences de bois que nous proposons à la vente présentent chacune des caractéristiques et avantages propres. Ils sont sourcés localement et en circuit court.

> Lire la suite
FILTRES

Fabricant

Essence

Épaisseur

Largeur

Choix

Parquet bois massif

Quel type de finition sur parquet bois massif ?

Vous avez choisi une essence de bois durable et robuste (type chêne) et souhaitez lui apporter un caractère supplémentaire afin de disposer d’un parquet brut, d’un parquet huilé ou bien d’un parquet verni ?

Cela est tout à fait possible, de nombreux produits à cet effet existent, huile dure pour parquet, vernis et cire œuvreront parfaitement pour cet office.

Différentes essences de bois pour le parquet bois massif

Les essences de bois que nous proposons à la vente présentent chacune des caractéristiques et avantages propres. Ils sont sourcés localement et en circuit court.

Le parquet chêne

Le parquet chêne est reconnu pour sa qualité, sa durabilité ainsi que la robustesse du matériau naturel. Choisir un parquet en chêne c’est se prémunir contre l’humidité du sol, de par son caractère imputrescible.

Un parquet bois massif qui résistera longtemps, sous réserve que l’entretien du bois soit ponctuel et réalisé avec les bons produits.

Le parquet châtaignier

Le parquet châtaignier est un bon compromis entre la robustesse et qualité. Un parquet bois provenant d’un feuillu, plus résistant que les résineux et plus économique que le chêne.

Le parquet pin massif

Moins lourd et moins dense que le chêne, le pin est un arbre à croissance rapide. Le parquet pin massif provient d’une matière première locale issue du circuit court.

Ce choix de lames de parquet bois constitue une bonne entrée de gamme. Un résineux tendre présentant des variations de teintes.

La pose clouée

La pose clouée du parquet bois massif est régie par le DTU 51.1 qui préconise la pose du plancher bois sur solives ou lambourdes fixées sur tout support par scellement, vissage, clouage ou collage.

Il est préconisé de respecter un espace entre les supports de 40 cm maximum pour une utilisation normale des locaux et doit être plus serrée en cas de trafic important.

·         Les lames de parquet bois sont clouées à l’aide de pointes tête homme de 40 mm ou vissées à l’aide de vis plancher

·         Un joint de dilatation de 1.5 mm par mètre linéaire avec un minimum de 10 mm

La pose collée

Le DTU 51.2 prévaut pour la pose collée qui doit être effectuée sur un support plan, sain et sec. Il est recommandé d’encoller en plein à la spatule B11, B16 ou B3 selon la largeur des lames, la consommation sera de 1.2kg/m² dans ce cas-là. Encoller sur le support l’équivalent de 3 lames maximum.

S’il s’agit d’un encollage au cordon, il est conseillé d’employer un cordon de 10 mm de diamètre tous les 10 cm, à placer perpendiculairement aux lames de parquet bois.

Pose collée sur sous couche

Pour une pose sur sous couche, coller au préalable la sous couche avec la spatule B3. Le parquet bois devra être collé 48h après la pose de cette dernière.

Pose collée sur plancher chauffant

Sur plancher chauffant basse température : allumer le chauffage pendant 3 semaines et le couper 2 jours avant la pose. Après la pose, veillez à attendre une semaine avant de d’allumer à nouveau le chauffage, de manière progressive.

Note : seules les lames de parquet de 150 mm sont compatibles avec le sol chauffant. Il est nécessaire de mettre un joint de dilation de 1.5 mm par mètre linéaire avec un minimum de 10 mm.

On trouve tout chez Kenzaï !