Nos partenaires

Rencontre avec Adèle Cazier, rédactrice en chef de BOISmag

C’est sous l’égide du groupe Bois News Média que la pétillante Adèle Cazier officie, focus sur la filière bois dans cet entretien riches en échanges. Kenzaï vous présente la rédactrice en chef de BOISmag et Artisans et Bois, deux titres presse, dédiés aux professionnels de la filière bois.

Portrait Adèle Cazier rédac chef Boismag

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous spécialiser dans le journalise de la filière bois ?

« Le bois est un matériau noble, un matériau écologique et durable, à l’empreinte carbone basse qui doit être mis en valeur.

Tout ce qui touche à l’environnement, les éco-matériaux, la construction écologique et les certifications des produits a toujours été important pour moi.

En 2010 lors de mon alternance au sein de Bois Media News, j’ai pu combiner mon attrait pour l’environnement et la forêt avec mon appétence pour le journalisme.

De journaliste, je suis passée rédactrice en chef adjointe pour arriver à mon poste actuel de rédactrice en chef de Boismag et Artisans et bois. »

Quelles sont les principales différences entre BOISmag et Artisans et Bois ?

« La distinction majeure réside dans la cible. Lorsque sur BOISmag nous dédierons des articles sur l’économie de la filière bois, les évolutions de l’industrie; chez Artisans et Bois nous nous focaliserons plutôt sur les artisans du bois au sens large.

Couverture magazine bois mag

BOISmag s’adresse véritablement aux industriels et chef d’entreprises en recherche d’une vision macroéconomique de la filière bois ; tandis qu’Artisans et Bois sera lu par les ‘faiseurs’ : charpentiers, menuisiers, agenceurs, parqueteurs, négoces ...

Par exemple nous éditerons un article traitant du commerce international du bois dans BOISmag et Artisans et Bois explorera les conséquences quant à la mise en œuvre des chantiers et des produits.

L’écosystème, les tendances du marché du bois chez BOISmag et les métiers de la filière bois chez Artisans et Bois. »

Exemple de couverture artisans et bois

Quel est votre ressenti sur l’état du marché du bois, comment évolue la filière bois ?

« Le bois a une belle carte à jouer avec l’entrée en vigueur de la RE2020. La filière commence à investir dans de nouveaux outils ultra performants qui amélioreront la productivité lors de la première transformation notamment. On observe que les scieries augmentent leurs capacités de production afin d’être en mesure de répondre à la demande en bois.

En revanche, le conflit russo-ukrainien impactera sur la filière bois ; sont à prévoir des augmentations de prix et de sérieuses difficultés d’approvisionnements sur certaines essences de bois. Cela se profile pour le mélèze de Sibérie, les acteurs du marché devront être alertes et trouver de nouvelles alternatives.

Cependant, il est à noter que les secteurs de la terrasse bois et du bardage extérieur se portent très bien. Une montée en puissance aidée par la crise sanitaire et ce désir de rénovation et d’aménagement extérieur de son habitat.

Carte France avec lames de bois en fond

Par ailleurs, l’exportation des grumes de chênes français devrait à présent être plus maitrisée grâce à l’accord signé il y a peu concernant la gestion de la forêt privée et publique. Plus de concertation pour des forêts éco-gérées durablement !

Il est à noter que le réchauffement climatique modifie le paysage de la forêt en France en impactant la biodiversité.

Les arbres ont contracté des nuisibles et des maladies, je pense par exemple aux scolytes, insectes, sur les épicéas du nord-est de la France ou à la chalarose du frêne causée par un champignon microscopique.

Plusieurs structures, comme l’Office national des forêts (ONF) se penchent sur ce problème et réalisent des tests de plantations d’autres essences - pin d’Alep par exemple – afin de préfigurer la forêt française de demain.

En résumé, le bois a le vent en poupe malgré quelques incertitudes au niveau mondial. »

 Logo Bois News MediaQuelle est l’ambition du groupe Bois News  Media ?

« L’ambition du groupe est de continuer à être l’un des principaux canaux d’informations sur la filière bois. Nous souhaitons diversifier nos activités sur les réseaux sociaux et étoffer la distribution de BOISmag et Artisans et Bois auprès de nos partenaires négoces.

Par ailleurs, pour pallier la crise sanitaire qui empêchait les professionnels du secteur de pouvoir se rencontrer sur les salons, Bois Média News a créé en 2021 Woodpartners.

Cette plateforme permet aux différents acteurs du marché de pouvoir entrer en relation, de trouver de nouveaux fournisseurs, de nouvelles propositions autour du bois.

En effet, vous trouverez tout ce qui a trait à la construction bois ; de la charpente bois, à l’isolation laine de bois en passant par l’aménagement intérieur, les menuiseries et le bardage bois brut pour l’extérieur.

Nous souhaitons continuer à développer ce nouvel outil dématérialisé de plus en plus plébiscité. » 

Quel est votre mot de la fin ?

« La filière bois a de beaux jours devant elle, la RE2020 devrait booster davantage l’engouement pour ce matériau écologique et les maisons à ossature bois. J’espère que le bois acquerra la place qu’il mérite dans les constructions de demain.

J’aimerais que l’on s’attache également à encore développer l’éco-certification des forêts en France et à pour pérenniser leur avenir et qu’elles puissent nous fournissent un bois durable pour construire l’habitat de demain. »

 

 Photo forêt avec rayons de soleil éco gérée

 Bois Mag est l'un de nos partenaires privilégié s'inscrivant tout autant que Kenzaï dans cette approche écologique qui nous tient à coeur.

Ajouter un commentaire