Isolation écologique

Isolation sous rampants : les isolants naturels auxquels on ne pense pas !

Isolation sous rampants dans maison en pierre

L’isolation sous rampant, ou l’isolation sous toiture, importe que vous soyez en train de construire votre maison ou en rénovation.

En effet, votre confort intérieur va dépendre de l’isolation que vous aurez mise en place. Les isolants écologiques présentent le grand avantage de disposer de bonnes capacités en termes de déphasage thermique.

Bien isoler sa toiture est donc une étape importante et plusieurs matériaux biosourcés peuvent remplir cette fonction.

Au rayon des isolants biosourcés pour l’isolation sous rampants, vous retrouverez principalement les isolants en vrac (ouate de cellulose), les panneaux isolants souples (laine de bois) et les isolants en rouleaux (laine de chanvre).

Le choix du matériau écologique sera en partie motivé par la configuration des combles, qu’ils soient aménageables ou non.

La laine de bois

Les panneaux semi-rigides isolants en laine de bois sont des matériaux biosourcés et durables. Ce matériau isolant est très prisé en raison de son excellent déphasage thermique. Il offre une bonne isolation thermique et acoustique.

Ainsi, l’Isonat Flex H 55 présente une densité de 55 kg/m3 et un coefficient thermique de 0.036 W/(m.k). Cet isolant thermique limite efficacement les transferts de chaleur avec un temps de déphasage thermique de 12h pour 250 mm d'épaisseur.

Faciles à manipuler les panneaux laine de bois sont pratiques à installer dans les espaces réduits tels que les rampants. Ils pourront être directement fixés à la charpente ou entre les chevrons.

La laine de bois peut également se présenter en vrac, à souffler sur plancher, qui présente une bonne conductivité thermique avec un λ de 0.038 W/m.K. 

ouate de cellulose  en vrac

La ouate de cellulose

Issu du recyclage, cet isolant biosourcé est la solution écologique la plus abordable pour l’isolation naturelle.  La ouate de cellulose est une excellente option pour une isolation toiture.

Elle pourra être mise en oeuvre soit avec des panneaux semi-rigides soit par insufflation de ouate en vrac. Cette option peut être choisie dans la construction et la rénovation de maison.

Avec sa forte perméabilité à la vapeur d’eau et une bonne régulation de l’humidité ; la ouate de cellulose reste néanmoins sensible au tassement.

Il faut donc préférer un professionnel pour sa bonne mise en œuvre avec l’apposition d’un pare-vapeur notamment et la mise en œuvre garantie sans tassement.

L’isolation des rampants requiert une résistance thermique minimale de 6 m².K/W, soit une épaisseur pour la ouate de cellulose en vrac de 26 cm ou 24 cm en panneaux.

Note : les panneaux isolants de ouate de cellulose sont plus coûteux mais également plus faciles à mettre en œuvre et leur densité assure une bonne tenue dans le temps.

isolation chanvre sous rampants

L’isolation chanvre

L’isolation chanvre en panneau rigide ou en vrac, vous servira pour l’isolation de la toiture dans les combles aménagés.

La laine de chanvre absorbe l’humidité de l’air et la restitue quand l’air est trop sec, sans altérer son pouvoir isolant. Elle est donc garante contre le froid hivernal et la chaleur estivale.

Quant à la chènevotte, extraite du cœur de la tige de chanvre, elle sera parfaite pour isoler des combles perdus ou un plancher.  Ce produit est facilement réutilisable et recyclable.

Note : la chènevotte ne s’utilise pas seule, il convient de la mélanger à un liant à base de chaux pour conserver ses propriétés dans le temps et prévenir les attaques d’insectes et l’apparition de moisissures.

Il faut en outre, faire mention de la laine de chanvre, en panneau ou en rouleau, qui est très appréciée par les éco constructeurs.

Le chanvre est une matière première renouvelable abordable pour l’isolation thermique sous rampants.

isolation toiture laine de mouton

La laine de mouton

La laine de mouton est un matériau isolant biosourcé aux propriétés isolantes manifestes. Cet isolant naturel renouvelable, et biodégradable, existe en vrac, en rouleau, en feutre.

La laine de mouton peut être mise en œuvre manuellement ou à la machine, dans sa version vrac. L’effet isolant est double, une fibre creuse qui permet de piéger l’air et une fibre capillaire qui est en mesure d’absorber de 30 à 40% de son poids en eau sans modifier son pouvoir isolant et sans tassement.

Le gonflant naturel de cet isolant naturel en fait un matériau tout à fait adapté à l’isolation thermique sous rampants et sous planchers.

Un matériau renouvelable et recyclable, souple, stable et recyclable.

isolant recyclé en fibres textiles cotonwool

L'isolation toiture et isolants mixtes

L’isolation toiture peut également être réalisée à l’aide de matériaux isolants qui combinent plusieurs matières premières.

On retrouve dans cette section la marque Buitex qui nous présente des isolants biosourcés performants tels que l’Isovegetal, un panneau isolant souple de coton et fibres végétales, qui est un excellent isolant thermique à la conductivité thermique de 0.038  W/m.K, avec un temps de déphasage de 11h pour 250 mm d'épaisseur .

Buitex a en outre créé le Cotonwool, un mélange de fibres textiles recyclées, en vrac à souffler ou en en panneau souple. Ce matériau bas carbone constitue une excellente alternative à la laine minérale avec un R conséquent contre le froid.

Le Métisse  est une laine de coton également issue du recyclage et constitue une excellente option pour l’isolation sous rampants. Ce matériau isolant écologique est disponible sous forme de rouleau, en vrac ou en panneau semi-rigide. De bonnes performances thermiques sont à relever ici :

  • Conductivité thermique : 0.039 W/m.K
  • Densité : 20 kg/m3

isolation des rampants avec le métisse

Après ce tour d’horizon, nous voyons bien que l’isolation naturelle n’est pas poudre aux yeux et qu’écologie et performance peuvent parfaitement se conjuguent.

Ajouter un commentaire

Les produits vus
Autres articles ...