Ma maison écologique

Comment réduire l’empreinte écologique des bâtiments ?

terre maison écologique en haut et pollution grise bas

Bonnet d’âne pour le secteur de la construction avec 43% des consommations énergétiques annuelles et 23% des émissions carbone ! Il est à déplorer que les messages de préservation de l’environnement s’abîment au profit d’une reprise édulcorée qui place à l’arrière-plan l’état d’urgence climatique.

Le secteur du BTP est l’un des plus polluants en France, tant lors de la phase constructive (fabrication des matériaux et mise en œuvre) que pendant la vie du bâtiment.

Dans ce contexte, il est pertinent de se demander quels sont les recours pour essayer de réduire l’empreinte écologique de ce secteur.

Réduire l’empreinte écologique d’une construction neuve

La construction neuve provoque de gros dégâts sur l’environnement, il est par conséquent important, que promoteurs et particuliers, choisissent avec soin les terrains constructibles.

Construction neuve et artificialisation des sols

Prendre en considération à l’artificialisation des sols, dont l’impact environnemental est fort: destruction des écosystèmes et moins d’absorption de CO2 par le végétal, imperméabilisation du sol par exemple.

Des ecomatériaux dans la nouvelle construction

En construction neuve, le recours aux ecomatériaux,  de préférence locale pour une énergie grise réduite, doit devenir la norme dans l’optique de diminuer le  coût environnemental de la fabrication des matériaux de construction conventionnels, de leur mise en œuvre et leur cycle de vie

Il est à noter, que les matériaux conventionnels se dégradent avec le temps (tassement), cela occasionne une isolation thermique défaillante. Conséquemment, ce sont plus de dépenses énergétiques pour les ménages, engendrant une plus forte empreinte écologique.

La RE 2020, tend vers cet état de fait et plébiscite les matériaux de construction écologiques. L’approche bioclimatique du bâtiment doit, elle aussi, être systématiquement prise en compte pour un usage optimum de l’habitat et une réduction manifeste de l’empreinte écologique.

contreplongée immeuble en verre et canopée

Réduire l’empreinte écologique d’une rénovation

Lors d’une rénovation, les choses sont un peu différentes, dans la mesure où vous transformez et améliorez un édifice existant. Vous pourrez disposer d’une maison écologique en utilisant des ecomatériaux qui assureront une isolation thermique optimale ainsi qu’un air intérieur sain (pas ou peu d’émissions de COV). Au revoir la passoire thermique !

La performance énergétique sera assurée grâce à un déphasage thermique des matériaux écologiques - laine de bois, ouate de cellulose, chanvre -  important.

Pour ce faire, vous devrez vous assurer que les murs et sols sont sains, et remplacer les vieux appareils fonctionnant aux énergies fossiles, très énergivores. Et cerise sur la gâteau, l’Etat a mis en place différents dispositifs financiers pour vous accompagner dans la transition énergétique !

Alors, laissez la porte ouverte aux matériaux biosourcés pour réduire votre empreinte écologique!

Quelques habitudes pour réduire son empreinte écologique

Réduire son empreinte carbone, c’est aussi privilégier l’économie circulaire, en effet, il est tout à fait possible de trouver ce que vous cherchez sur le marché de la seconde main pour sortir de ce cycle de fabrication sans fin, qui lui aussi a son incidence sur le réchauffement climatique !

enfants superhéros du recyclage

C’est acheter, dans la mesure de vos possibles, au plus près du lieu de production. La France dispose d’un grand nombre d’agriculteurs, pourquoi aller en supermarché acheter des tomates san goût en provenance des Pays-Bas ?

Un consom’acteur prend position, change ses habitudes de consommation afin d’amoindrir son impact environnemental et son empreinte écologique.

La somme des efforts collectifs, l’économie bas carbone participeront à l’effet colibri, et in fine à la réduction des émissions de gaz à effet de serre qui font, entre-autres, partie du réchauffement climatique.

Et vous, quelle sera votre prochaine action ?