Ma maison écologique

Une toiture végétalisée pour une maison fraîche, quelle bonne idée !

maison à toit végétal

La toiture végétalisée, également appelée ‘toit végétal’ ou ‘toit vert’ est une technique qui existerait depuis…le Néolithique (12500 à 8000 av.J.-C). Depuis les années 70, de nombreuses expériences en Europe, Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Scandinavie mais aussi en Belgique et en France, ont démontré que l’aménagement d’un toit vert était un choix intéressant.

Que les raisons soient esthétiques, ou dans une démarche écologique, la France teste ce type de toiture depuis les années 90.

Les bienfaits de ce type d’installation sont multiples notamment au niveau du développement durable : restauration de la biodiversité, diminution de l’effet d’îlot de chaleur, maintien de la fraîcheur dans le bâtiment.

Explorons les principes et les avantages écologiques d’une toiture végétalisée.

Le principe de la toiture végétalisée

Une toiture végétalisée est généralement constituée de 5 composantes :

·         La structure portante (bois, acier, béton) qui doit être capable de supporter le poids du toit végétal.

·         La couche d’étanchéité : qui vient séparer le système du ‘toit vivant’ du bâtiment. L’EPDM est une membrane d’étanchéité spécialement conçue à cet effet qui est indéchirable, résistante au chaud et au froid.

·         La couche de réserve (pour stocker l’eau de pluie) qui vient alimenter les racines des plantes. Cette couche peut également être intégrée à la couche de drainage.

·         La couche de drainage et de filtration qui amènera l’eau vers une canalisation d’évacuation en cas d’excédent. Cette couche reste une option complémentaire.

·         Le substrat de croissance

·         La couche végétale qui se développera en quelques années.

Note : un toit vert peut être employé sur des toitures plates et jusque 20° de pente maximum.

photo mise en oeuvre toiture végétalisée

Les avantages écologiques du toit végétal

Les zones urbaines sont amenées à subir de plus en plus de fortes chaleurs. Une toiture végétalisée est l’une des solutions écologiques pour que la chaleur soit plus supportable en zone urbaine.

Au-delà de son aspect esthétique, et reposant, les incidences de ce type de toiture écologique sont multiples.

Réduction de l’effet ‘îlot de chaleur urbain’

Les surfaces imperméables des zones urbaines, en clair le béton, absorbent et retiennent la chaleur entraînant la formation d’îlots de chaleur. A l’inverse, le toit végétal absorbe et reflète la chaleur, concourant de fait, au maintien de températures basses dans les villes.

Isolation thermique et économie d’énergie

La toiture végétalisée agit comme un isolant naturel en réduisant les transferts thermiques entre l’intérieur et l’extérieur des bâtiments. Elle contribue à maintenir une température agréable et constante à l’intérieur de l’habitation.

La conséquence ? Des besoins en chauffage et en climatisation maitrisés et par conséquent, des économies d’énergie et moins d’émissions carbone.

Toit vert et effet de refroidissement naturel

L’effet de rafraîchissement repose sur plusieurs mécanismes naturels :

·         L’absorption solaire : les plantes et le substrat de culture agissent tel une couche isolante qui empêche une partie de la chaleur de pénétrer dans l’habitation

·         L’évapotranspiration : ou la libération de l’humidité par les plantes dans l’air ambiant

Toit végétal et gestion des eaux pluviales

Le toit végétal va venir absorber une partie des eaux de pluie, ce qui limitera le ruissèlement et l’érosion. En effet, la couche de végétation retient l’eau et la libère progressivement dans l’atmosphère, c’est le principe de l’évapotranspiration.

Les systèmes de drainage s’en portent mieux et les risques d’inondation sont fortement diminués.

jardin végétal et principe de l'évapotranspiration

Toit végétal et amélioration de la qualité de l’air

Les plantes des toitures végétalisées absorbent les particules fines ainsi que les polluants atmosphériques, ce qui participe à la purification de l’air ambiant. L’impact positif est double : la santé des habitants est préservée et l’environnement urbain plus sain.

Un toit vert pour une augmentation de la durée de vie de la toiture

La couche de végétation présente sur le toit vert participe à la préservation de la toiture contre les rayons solaires, les intempéries ainsi que les variations de température.

Biodiversité urbaine et toiture végétalisée

Les toitures végétalisées favorisent la biodiversité, les zones urbaines deviennent plus accueillantes pour les insectes pollinisateurs notamment, soutenant ainsi l’équilibre écologique et l’émergence d’écosystèmes autonomes.

En zone rurale, la toiture végétalisée, viendra soutenir et développer la biodiversité déjà existante.

La toiture végétalisée se positionne comme la combinaison de l’ingéniosité humaine avec la force de la Nature.

Les bienfaits de ce type d’installation durable et écologique sont des témoignages tangibles de son impact positif sur l’environnement urbain.

Le toit végétal comme symbole de coexistence entre l’homme et la nature au cœur d’un néo-urbanisme, pour des villes plus écologiques et vivables.

 toit végétal sur structure moderne

Source :

Wikipédia

 

Les produits vus
Autres articles ...