Aménagement extérieur

Douglas, mélèze, ipé … Quel bois choisir pour sa terrasse ?

Terrasse bois aérienne avec chaises

L'été est là ! Ressortez tables et chaises, allumez le barbecue, appelez vos amis et préparez l'apéro !

Quoi de mieux pour parfaire cette image idyllique que de le faire….sur sa terrasse ! Néanmoins, avant de pouvoir en profiter, vous allez devoir vous poser la question centrale de tout projet de terrasse: quel bois choisir ?

La première question: quelle classe d'emploi choisir ?

Le bois de votre terrasse va être soumis à des conditions extrêmes : pluie, humidité, variations de températures, insectes … Il doit donc avoir des caractéristiques de résistance particulières, qui se traduisent par sa "classe d'emploi".

Il y en a 5. Les classes 1 et 2 ("utilisation intérieure" et "protégé des intempéries") ne sont pas adaptées pour les terrasses.

Vous aurez au moins d'un bois classe 3 (C3), pour un usage extérieur, avec humidité occasionnelle (3.1) ou fréquente (3.2) pour vos lames de terrasse ("platelage ") et l'ossature n'étant pas en contact avec le sol.

Les bois classe 4 (C4) sont plus résistant et peuvent, eux, être en contact avec le sol. Ce dernier va en effet constamment transmettre beaucoup d'humidité au bois, ce dernier doit donc être vraiment bien résistant.

Les bois classe 5 sont encore plus résistants, pouvant supporter le contact avec l'eau de mer. C'est avec eux qu'on fait, par exemple, les pontons. Ce n'est pas nécessaire pour les terrasses.

Les classes d'emploi de chaque espèce

Une fois qu'on sait ceci, on se demande: quelle est la classe d'emploi des différentes espèces ?

Il y a plusieurs bois qui sont naturellement classe 3, comme le Douglas et le mélèze, très populaires, car ce sont en même temps des résineux, un type de bois abondant et bon marché. Nous proposons un autre bois naturellement classe 3: des lames taillées dans le duramen (la partie la plus dure du bois) d'un pin rouge du nord (= croissance lente, donc plus dense). 

Côté classe 4, il y a les pins traités autoclave et le robinier. Les bois exotiques sont classe 3, 4 ou 5. Hors bois massif, nous avons aussi des lames en bois composite et en bambou qui sont aussi C4.

Tableau de résistance des différentes espèces selon les classes d'emploi

(Source : CNDB.org)

Les essences de bois les plus populaires pour les terrasses

Différentes essences de bois existent pour répondre aux exigences constructives et habiller une terrasse en bois. Étudions cela de plus près ensemble.

Les pins Sylvestre et pins Maritime

Les pins sylvestres et les pins maritimes ont en principe besoin d'un traitement pour être utilisé pour une terrasse. En général, il s'agit d'un traitement autoclave: les lames sont installées dans un container, d'où l'air est extrait et remplacé par un liquide sous pression qui va imprégner et protéger le bois. Les lames adopteront une couleur verte ou marron.

Certaines lames de pins sont néanmoins naturellement classe 3. Les lames de terrasse en pin Heartwood sont issues de pin rouge du nord. Composée à 99% de duramen, la partie la plus dure du bois, la terrasse Heartwood est très robuste ! Cela confère à la terrasse pin une forte densité et une grande résistance aux intempéries et aux insectes.  De classe 3.2, ces lames de pin, légèrement bombées, n’ont subi aucun traitement chimique. L’essence de bois a été biosourcée et provient d’une exploitation où les arbres sont coupés après 80 ou 100 de croissance, ce qui explique la qualité du bois de cœur. Ces forêts sont exploitées durablement sur le plan environnemental.

Caractéristiques essence pin sylvestre et maritime

(Source : CNDB.org)

Le bois douglas

Le bois douglas (ou pin d'Oregon) est un bois de qualité, produit en France, naturellement résistant parfaitement adapté à une utilisation en terrasse. En finition strié et d'une couleur brun/saumon au départ, il se drapera d'une belle finition grise argentée dans le temps si on ne lui applique pas de saturateur. Il a une particularité: il ne se fend pas en longueur, comme la plupart des pins sylvestres. Cela en fait un bois très plébiscité pour la construction.

Nous proposons actuellement deux modèles de terrasses en douglas. Les deux font 14.5 cm de large, 27 mm d'épaisseur et 4 mètres de long.

Les deux sont également naturelles, sans traitement. En outre, c'est une essence locale, venant non seulement de France, mais d'Auvergne.

La différence entre eux réside dans leur profil. L'un est plat, alors que l'autre est bombé. Cela donne une apparence différente, mais facilite l'écoulement de l'eau. Un profil bombé permet ainsi d'améliorer la longévité de votre terrasse.

Prix : < 30 € le m²

Caractéristiques essence douglas

(Source : CNDB.org)

Le bois Mélèze

Le mélèze est très proche du douglas mais reste cependant plus dense et un plus durable. Une essence de bois constituée de nœuds un peu moins gros. Il est très populaire pour le bardage.

Produit dans des forêts européennes gérées durablement, son veinage est plus resserré et son aspect plus brun. C'est un très bon choix pour une terrasse durable, naturellement résistante sans traitement est abordable financièrement.

Prix : ~35 € le m²

Caractéristiques essence mélèze

(Source : CNDB.org)

Le bois Robinier

Le robinier - souvent appelé faux-acacia - est une essence locale très résistante, atteignant naturellement la classe 4 ! C'est un bois très dense et résistant. Les lames de terrasse disposent de très peu de nœud. Le rendu est donc une lame d'aspect très cossu, uniforme dans son veinage et sa teinte.

Le rendu final de cette essence de bois est de premier ordre.

Le choix premium des clients exigeants quant à la qualité et la durabilité, tout autant que sur l'aspect écologique. L'essence de robinier est locale, très durable et utilisée sans traitement. Son prix est par conséquent en lien avec ses qualités.

Prix : ~ 50 € le m²

Caractéristiques essence robinier

(Source : CNDB.org)

Les terrasses en bambou

Le bamboo X-treme® est une matière à mi-chemin entre le composite et le bois. En effet il s'agit d'un procédé qui fait intervenir des fibres de bambou qui sont comprimées et thermo chauffées.

Le bambou est une essence reconnue pour sa durabilité et son extraordinaire disponibilité. De ce procédé découle des lames de terrasse d'une durabilité extrême, complétement insensibles aux attaques microbiennes - ou d'insectes - mais ayant un aspect bois très chaleureux.

Une alternative écologique aux bois tropicaux car le bambou n'est pas une essence en flux tendu sur sa disponibilité et sa ressource.

Prix : ~ 90 € le m²

Le Red cedar

Le Red cedar (= Cèdre rouge de l’Ouest ou Thuya géant, Thuja plicata) est un conifère produit surtout en Amérique du Nord. Comme tous les cèdres, son bois contient une huile essentielle repoussant les moisissures et les insectes. Il est ainsi naturellement classe 3. Il est particulièrement populaire pour sa résistance naturelle et sa teinte rouge-brune, tant pour les terrasses que pour le bardage.

On en trouve aussi en Europe, mais surtout sous forme de haies très denses.

Arbitrage: quelle essence choisir ?

Lame de terrasse classe 3 ou 4 ?

En principe, un bois classe 3 est suffisant pour une terrasse

Pour tout le bois en contact avec le sol ou proche du sol, vous avez besoin d'un classe 4. Vous pouvez aussi faire ce choix si vous voulez simplement que votre terrasse dure très longtemps.

En pratique, tout n'est pas si simple. Par exemple, il y a des terrasses de bois autoclave C4 qui sont complètement pourries au bout de 15 ans, alors que les solives en douglas C3 en dessous, pourtant plus proches du sol, restent en bonne santé. Demandez à nos commerciaux, ils pourront vous donner de précieux conseils personnalisés.

Douglas ou pin classe 4 ?

Le douglas est un type de pin très spécifique, combinant la croissance rapide de cette essence avec une meilleure durabilité. Les pins sylvestres ou maritimes (ce qu'on entend par "pin" ou "pin du nord") doivent  être traités sous pression pour être classe 4.

Douglas ou pin rouge ?

Nous avons du pin rouge naturellement C3, le Heartwood, et du pin rouge autoclave C4.

La différence entre le douglas et le pin rouge naturel sera en termes de couleur: le douglas a une couleur brun-jaune clair, alors que le pin rouge a une teinte plus rougeâtre.

La différence entre le douglas est le pin rouge autoclave est la couleur: ce dernier a une couleur marron ou verte et, le bois étant déjà imbibé de liquide, il est difficile de lui appliquer une finition (voire impossible à la pose).

Douglas ou mélèze ?

Le douglas et le mélèze sont deux bois naturellement C3, ayant tous les deux une belle teinte jaune-brun claire et une bonne durabilité. Le douglas peut avoir des noeuds fendus peu élégants en surface, alors que le mélèze a une surface plus régulière. Néanmoins, le mélèze de Sibérie vient de loin (de Sibérie …), alors que le douglas est produit sous nos latitudes.

Mélèze ou Red cedar ?

Le Red Cedar et le mélèze sont ont tous les deux naturellement classe 3. Leurs différences sont d'abord esthétiques: le Red cedar a une teinte un peu rouge-brune, alors que le mélèze est très clair et plutôt jaune. Le cèdre a, en outre, l'avantage de contenir naturellement une huile odorante très agréable qui a des propriétés antifongiques et anti-insectes. Il est en même temps surtout produit en Amérique du Nord et son prix est un peu plus élevé.

Bambou ou bois exotique ?

Le bambou et le bois exotique croissent sous des latitudes tropicales et résistent à ce titre bien à l'humidité et aux champignons. En effet, ces régions peuvent être soumises à des pluies diluviennes pendant des semaines. Le problème du bois exotique est qu'il tend à accélérer la déforestation de zones sensibles, où il y a beaucoup de biodiversité. Il faut choisir des espèces non problématiques et issues de forêts certifiées FSC ou PEFC, comme les essences que nous proposons. 

Le bambou, pour sa part, est une herbe vivace, dont la culture est facile sous les bons climats. Son exploitation ne fait donc pas pression sur les forêts vierges.

Quelques aspects pratiques

Quel essence de bois pour terrasse a l'entretien le plus simple ?

Plus les bois résistent à l'eau, plus ils sont simples à entretenir. L'entretien des terrasses en bambou et des bois exotiques est le plus simple.

Si vous ne souhaitez pas de grisaillement, vous devrez protéger le bois extérieur par l’application de produits dédiés à la préservation du bois comme les  saturateurs. Les gammes Osmo et Blanchon sont tout à fait adaptées pour cela.

Comment rénover une terrasse en bois ?

Pour rénover votre terrasse, vous devez suivre plusieurs étapes:

  • Enlever ce qu'il y a (meubles, barbecue …) dessus.
  • Commencer par arroser abondamment la terrasse à l'eau claire, pour éviter qu'elle ne "boive" le produit d'entretien.
  • Passer un premier produit d'entretien, pour dégraisser, et laisser agir quelques minutes.
  • Passer un balai brosse pour bien enlever.
  • Nettoyer à l'eau clair au karcher à basse pression pour ne pas endommager le bois.
  • Appliquer ensuite le dégriseur

Ensuite, vous pouvez soit poncer un coup, soit appliquer directement une couche de saturateur.

Ajouter un commentaire