Isolation écologique

Comment isoler mon fourgon ?

Isoler son van pour voyager

De nombreuses questions se posent à ce sujet. Quel matériau isolant choisir pour disposer d’un bon confort thermique mais aussi acoustique, qui résiste aux vibrations, à l’humidité… Nous avons affaire à des parois métalliques lisses avec peu d’adhérence.

Quel est l’usage de l’aménagement van? Utilisation ponctuelle, l’été, hiver… de manière à affiner l’isolation la plus adaptée ?

Quelle épaisseur êtes-vous prêt à poser afin de perdre le moins de place possible ?

Quelle finition voulez-vous apporter au parement ?

Isolation écologique fourgon : une sous couche liège 

De toute ces questions, et de par nos retours utilisateurs, nous avons remarqué que la sous couche liège - de 3 à 6mm - est la plus adaptée car elle se décline en plusieurs épaisseurs et reste facile à mettre en œuvre grâce à sa souplesse et sa facilité de coupe au cutter. Plus elle est épaisse et plus elle est rigide !

Cette sous couche isolante intérieur octroie au van une bonne résistance à la compression et à l’humidité tout en agissant sur l’acoustique, la vibration et la correction thermique. La sous couche liège peut être fixée ou collée avec la colle hybride fixe 350.

Afin de renforcer l’isolation, nous conseillons de remplir les cavités ou interstice avec de la laine de coton en vrac ou laine de mouton.

Voyage en van reconditionné

Isolation écologique fourgon : plus de performances pour parois et plafond

Vous désirez augmenter les performances des parois, ou du plafond ?  Doublez votre isolation écologique au moyen de panneaux de laine de coton métisse en 50mm ou panneaux de ouate de cellulose 45mm. Assez facile pour la mise en œuvre et offrant une bonne souplesse pour réaliser des arrondis.

Nous vous recommandons de placer les fixations entre les montants et tasseaux de bois qui vont assurer le maintien vertical, et le tassement, en l’agrafant le long des montants.

Quant aux parois verticales, évitez les isolants en vrac sur des épaisseurs importantes en remplissage type ouate, coton… qui aurons tendance à se tasser avec les vibrations ou alors utilisez des isolants sous forme de billes qui ne se tassent pas tel que le liège expansé.

Voyage nomade en van à 2

Isolation écologique fourgon : sol et finition

Pour le sol de votre van, laissez la sous couche liège de 6 ou 8mm - ou posez des plaques de liège agglomérées type plaque cortipan en 30mm ou plus - vous obtiendrez une meilleure isolation thermique qui résiste bien à la compression.

Une fois l’isolation posée, il est conseillé d’agrafer et de scotcher une membrane pare vapeur type Intello Proclima afin d’assurer la régulation de l’hygrométrie et la condensation dans l’isolant pour disposer d’une excellente étanchéité à l’air.

Pour la finition, il est conseillé de poser un revêtement sol léger et résistant. Nous conseillons les panneaux OSB en 12mm rainure languette sol et murs ou du lambris bois en sapin 12mm.

Si vous avez des photos et conseils n’hésitez pas à nous les faire parvenir pour d’autres utilisateurs !