Agglo Dalles de particules Hydro milieu humide P5 CTBH

Agglo Dalles de particules Hydro milieu humide P5 CTBH

Agglo  dalles de particules sont des panneaux de particules de bois pressés à plat, poncés, usinés rainures-languettes sur 4 rives, à parement fin selon la norme européenne EN 312. 

Dimensions : 2050 x 925 x 22 mm

soit

15,50 € TTC

Cet article a bien été ajouté à votre devis Une erreur est survenue. Merci de réessayer ou contactez-nous Voir mon devis ( 0 article )

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
En savoir plus

Dalles de particules Hydro milieu humide P5 CTBH

Les dalles de particules SWISS KRONO sont produites en France dans l'usine de Sully-sur-Loire. Soucieux de préserver l’environnement, leurs produits sont élaborés à base de bois issus de forêts gérées durablement et de bois que recyclés après un long processus de broyage, nettoyage et filtrage.

De qualité P5 et labellisées CTBS, les dalles sont faciles à mettre en oeuvre et adaptées à tous les besoins de la construction en milieu sec. Les dalles de particules sont des panneaux de particules de bois pressés à plat, poncés, usinés rainures-languettes sur 4 rives, à parement fin selon la norme eupéenne EN 312. 

Caractéristiques

  • Dalles épaisseur : 22 mm
  • Format : 2050 x 925
  • Masse volumique moyenne : 670 kg/m³
  • Module d'élasticité en flexion : 2150 N/mm²
  • Contrainte de rupture en flexion : ≥14 N/mm²
  • Cohésion interne : 
    - état initial : ≥ 0,40 N/mm²
    - après V313 : ≥ 0,20 N/mm²
    - après V100 : ≥ 0,12 N/mm²
  • Gonflement 24h/20°C : ≤ 10

Utilisation en plancher porteur 

Mise en oeuvre

La pose se fait toujours à joints décalés (pose dite à coupe de pierre) et sur trois appuis au moins. Les rives parallèles aux appuis (le plus souvent les petites rives) doivent reposer sur un support continu. Les rives perpendiculaires doivent être soit supportées, soit assemblées (par rainures et languettes, ou fausse languette) afin que la jonction entre les panneaux permette la transmission des charges et améliore la rigidité du plancher. La largeur d’appui des panneaux sur les solives ou lambourdes doit être d’au moins 18 mm (20 mm conseillé). Du fait de la pose à joints décalés, la pose sur deux appuis est admise sur les petites surfaces.

Dispositions particulières 

  • En ambiance humide, la ventilation de la sous-face des panneaux est obligatoire.
  • Pose à bords jointifs: surface maximum de 30 m², le grand côté n’excédant pas 7 mètres. Laisser un jeu d’au moins 10 mm en périphérie de la pièce.
  • Le joint peut être rempli d’un EPDM ou joint souple.
  •  Il est souhaitable de coller les assemblages rainures languettes afin de rigidifier le plancher.
  • Pour la pose avec un jeu entre panneaux, laisser un jeu de 1 mm par mètre dans les deux sens du panneau.

Fixations

On fixera les panneaux de préférence par vissage tous les 150 mm aux extrémités et tous les 300 mm sur les supports intermédiaires. La longueur des vis doit être d’au moins 2.5 fois l’épaisseur du panneau. Si la fixation est effectuée par clouage, la longueur des pointes doit être au moins de 3.5 fois l’épaisseur du panneau et les pointes crantées disposées tous les 30 mm sur les appuis intermédiaires. Le clouage doit être complété par le vissage aux quatre angles du panneau et à mi- longueur. L’axe des fixations doit se situer à au moins 8 mm du bord des panneaux (10 mm conseillé).

Utilisation en support étanchéité

Mise en oeuvre

La pose se fait toujours à joints décalés (pose dite à coupe de pierre) et sur trois appuis au moins. Les rives parallèles aux appuis (le plus souvent les petites rives) doivent reposer sur un support continu. Les rives perpendiculaires doivent être soir supportées, soit assemblées (par rainures et languettes, ou fausses languettes) afin que la jonction entre les panneaux permette la transmission des charges et satisfasse aux
conditions de résistance prévues en partie courante. La largeur d’appui des panneaux sur les chevrons ou pannes doit être d’au moins 63 mm. Du fait de la pose à joints décalés, la pose sur. Les panneaux seront posés en ménageant entre eux un jeu de 1 mm par mètre linéaire de panneau.

Fixations

  • sur pannes ou chevrons bois : La fixation s’effectue à l’aide de pointes (lisses ou de préférence torsadées) ou de vis. Les fixations sont disposées tous les 150 mm sur les appuis d’extrémités et tous les 300 mm sur les supports intermédiaires.
  • sur pannes métalliques : Les panneaux sont fixés par des vis auto taraudeuses de diamètre 6 mm minimum, disposées tous les 300 mm sur les appuis d’extrémités et tous les 500 mm sur les appuis intermédiaires.

L’axe des fixations doit se situer à au moins 8 mm (10 mm conseillé) des extrémités et 30 mm du bord des panneaux. La longueur des vis sera prévue de telle sorte que la partie filetée de la vis dépasse 5 mm au moins l’aile métallique. Espacements maximaux théoriques des entraxes en fonction de la charge uniformément répartie et de l’épaisseur des panneaux selon les DTU de la série 40 en en fonction des caractéristiques mécaniques retenues dans ces même DTU.

Liste des prix
RéférenceConditionnementPrix TTC / m²ConditionnementPrix TTC / U.V
à l'unité 8,16 €1.90 m² 15,50 €
Avis clients
Ça peut vous intéresser !