Ma maison écologique

Vous avez dit Tiny-house ? Mais de quoi parlez-vous !

La tiny house, un concept qui prend de l’ampleur depuis quelques années, à l’opposé des caravanes et des mobiles friands de plastique. Nous avons l’habitude de la cabane en bois roulante, la tiny -house reprend cette idée et se décline en plusieurs versions en fonction de vos envies et de votre lieu d’habitation.

Quelles sont les origines de la tiny house ? Comment se présente ce type d’habitat ? Pourquoi opter pour ce type d’habitat ? C’est ce que nous allons explorer ensemble dans ce nouvel article.

Tiny house urbaine bardage et terrasse bois Source :  Hemnet

Qu’est-ce qu’une Tiny-house ?

Ce n’est pas nouveau, l’Homme a toujours construit des micromaisons. Yourtes, roulottes, cabanes dans les arbres… fleurissent depuis bien longtemps déjà. Avec un petit côté mystique qui a toujours fait des émules, pourquoi ? Auprès de la nature, la contemplation se fait plus aisée !

Ces micromaisons sont, à l’origine, des structures entièrement réalisées en bois et matériaux durables. La première tiny voit le jour aux Etats-Unis lors de la crise immobilière - subprimes – de 2007. Jay Shafer en serait l’instigateur.

Après avoir construit sa propre résidence nomade, l’ingénieur écrit un livre, The small house book, qui remporte un franc succès aux Etats-Unis, le mouvement de la "tiny" était né. Plusieurs vagues de construction ont étayé l’engouement pour ce type d’habitat dans le monde, jusqu’à arriver aux portes de l’hexagone.

L’idée prépondérante ici étant de ne plus gaspiller d’espace. Aux USA, les maisons sont grandes et disposent de pièces peu utilisées, comme les salles à manger. Jay Shafer a souhaité rationnaliser les surfaces en réduisant son habitat au minimum.

Qui dit tiny dit petit, cette habitation conviendra aux plus minimalistes d’entre vous qui pourront évoluer dans un espace réduit. En effet, les plus grandes mesurent dans les 30m². Cependant, si vous disposez d’une terrasse en bois, l’effet d’espace sera de facto augmenté !

Initialement pensée avec une ossature bois, le concept a atteint l’upcycling  dont l'idée est de transformer des objets avec une valeur ajoutée plus grande que celle du départ. Aujourd’hui, l’offre est bien plus vaste avec des tiny house classique en bois ou plus industrielle, réalisée à partir de containers métalliques.

Parfaitement adaptées, aux écologistes convaincus, la tiny house cristallise une philosophie de vie pour qui veut réduire au strict minimum son impact sur l’environnement, et par là-même son empreinte carbone, grâce à sa petite maison écologique.

Comment se présente une Tiny-house ? les différentes options de tiny house

La cabane en bois c’est chouette, la tiny-house c’est top ! LA bonne alternative pour qui veut une maison durable, modulable et facile à transporter. C’est bien dans cette idée que réside tout le concept ! En effet, le côté pratique de type d’habitat remporte tous les suffrages, ce n’est pas pour autant que le design – et la décoration d’intérieure – doit être mis de côté.

Une maison facile, saine et pratique à vivre que vous soyez urbain ou plutôt campagne, les matériaux écologiques et l’upcyling sont à l’honneur.

Vous pourrez vous lancer dans l’auto-construction, on ne compte plus les tutos sur le sujet ou bien passer par un professionnel.

Un habitat écologique, la plupart du temps en bois dont le design sera -la plupart du temps – sous forme de carré ou rectangle, mais les maisons durables en bois – style roulotte – entrent également dans cette catégorie de petite maison.

N’ayez crainte, le confort est assuré, pensez à recourir aux services d’un architecte pour une utilisation de l’espace optimale. Un espace de vie de 22 m² assorti de sa mezzanine de 15 m² et d’une terrasse de 35 m² c’est sympa non ?

Vous êtes plutôt tiny house bois, avec bardage en bois et grandes baies vitrées ?

Tiny house bois et grandes baies vitréesSource : Piccolino 

Ou tiny house industrielle ?

Tiny house container avec terrasseSource : The Tiny House Company

Les avantages de la tiny house

Véritable manifesto pour la simplicité, la tiny house vous permet de vous investir dans l’auto-construction, à moindre coût. Votre démarche sera en accord avec l’approche durable de l’habitat grâce aux matériaux utilisés, généralement écologiques : bois, isolants liège, PET, etc., et une empreinte carbone minime par rapport à la construction d’une maison classique.

Par ailleurs, l’entretien de la ‘propriété’ sera proportionnel aux surfaces exploitées. Qui dit micromaison, dit peu d’entretien intérieur et extérieur. La loi ALUR vous exposera le cadre légal inhérent.

A retenir : une tiny house peut rester sur votre terrain durant 3 mois sans démarche légale obligatoire.

Dans ce contexte de crise sanitaire - et climatique – les tiny house prennent de l’ampleur car elles ont l’avantage d’être peu énergivores et, la plupart du temps, autonomes. Du design de l’espace à l’aménagement intérieur, tout est pensé afin que les économies d’énergie soient réelles et votre bien-être absolu.

Tiny house cuisine aménagée blanche et bois

En effet, les double vitrage, poêle à bois, baies vitrées -source de chaleur – ainsi qu’une isolation écologique - thermique et acoustique - aboutie, garantissent le même niveau de confort que les maisons plus traditionnelles. Un lieu de vie sain et optimum.

Tiny house chambre à coucher bois et couleur blanche

Que vous ayez envie d’une maison à vivre, d’une résidence secondaire ou bien encore d’un espace pour accueillir vos amis, pensez à la tiny house ! Une option pragmatique, modulable et écologique que vous pourrez adapter selon vos envies. Kenzaï vous accompagne dans ce beau projet durable.

« Dans une société qui génère de faux besoins, quelle fierté de parvenir à se contenter de peu. » - Jay Shafer