Ma maison écologique

Pourquoi s’orienter vers la sobriété énergétique ?

Ampoule verte avec sigle recyclage et papillon

Nous vous avons parlé de RE2020, de matériaux biosourcés, de maison passive, de BEPOS…de maison saine et respectueuse de l’environnement, dans l’optique de vous montrer que les solutions constructives durables et les législations évoluent.

C’est le moment de revenir à une consommation des ressources, des biens, des énergies, qui soit plus raisonnée. De revenir à un mode de vie plus simple et plus sain. Voilà en substance, l’approche de la sobriété énergétique.

Kenzaï, plébiscite depuis ses débuts la maison bas carbone et les matériaux de construction écologiques, notamment en raison de la pollution qu’engendre la construction d’un bâtiment - gros œuvre, matériaux de construction, cycle de vie et transport de ces derniers - et de la consommation d’énergie de ce secteur.

Economies d'énergie maison pour la sobriété énergétique

Etat des lieux du gaspillage énergétique 

Le constat : chaque année, 44% de la consommation d’énergie en France revient au bâtiment. Au niveau des émissions de CO², les chiffres ne sont guère plus glorieux avec quelques 123 millions de tonnes de CO² émises annuellement. (source : ecologie.gouv.fr)

Le bâtiment représente donc un sacré défi sur lequel travailler dans la lutte contre le réchauffement et le dérèglement climatique…

Au vu de ses résultats préoccupants, il est aisé de comprendre que la rénovation écologique soit mise à l’honneur et les matériaux biosourcés favorisés.

Ces dernières années, nous avons vu la montée en puissance de différents courants et approches, prônant la décroissance, l’économie circulaire, la sobriété énergétique. Toutes ces mouvances s’orientent vers un changement de paradigme, vers une société moins ultra-consumériste que celle dans laquelle nous évoluons aujourd’hui.

Vous le savez déjà, l’urgence climatique est là, et selon le GIEC il nous reste 3 ans pour agir et essayer d’amoindrir dans une grande mesure le dérèglement climatique, sans quoi les conséquences sur la Nature seront irréversibles, et la consommation à tout-va un lointain souvenir…

Plante poussant dans une ampoule - sobriété énergétique

Qu’est-ce que la sobriété énergétique ?

La sobriété énergétique fait référence à la diminution des consommations d’énergie. Une réduction favorisée par une profonde prise de conscience, une transformation sociale majeure cristallisée par des changements de mode de vie.

Préférez l’économie circulaire à l’achat de nouveaux produits par exemple, participer activement au recyclage et consommer responsable.

La notion de sobriété énergétique entre dans la législation en 2015, dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique.

Pourquoi vouloir toujours consommer plus alors que l’existant couvre déjà au-delà de tous nos besoins réunis ? Il n’y a qu’à jeter un œil au marché de l’habillement -qui représente 10% des émissions de carbone dans le monde (source : oxfamfrance.org) - qui en est maintenant à sa phase d’ultra fast-fashion ! Tous les jours de nouveaux modèles !

Comment rendre viable ce type d’économie sachant les volumes monstrueux d’énergie consommée lors de la fabrication, du transport et de la distribution ?

L’état des lieux dans le bâtiment est aussi alarmant, certes la vitesse est moins forte mais l’état du parc immobilier reste préoccupant, avec quelques 7 à 8 millions de passoires énergétiques ! (source : FNAIM)

Aujourd’hui, plutôt que de continuer à construire, la rénovation s’impose de plus en plus, et s’il s’agit d’une rénovation écologique c’est encore mieux !

Maison conteneur avec bardage bois extérieur

La sobriété énergétique réside dans une consommation et une utilisation raisonnée des ressources naturelles et des énergies. Effectivement, aujourd’hui tout ce que nous consommons détient une part d’énergie, que ce soit lors de la production du bien, de son transport ou de sa commercialisation.

Au-delà du dernier téléphone à la mode, l’alimentation aussi est source de dépense énergétique. Le blé de votre farine a dû être récolté par une machine dont il va fallu approvisionner le moteur en essence. Cette céréale a dû être traitée et transformée pour la rendre propre à la consommation, puis transportée vers les usines de seconde transformation, transportée à nouveau vers les supermarchés, jusqu’à arriver chez vous…et là nous parlons juste de farine…

Imaginez ce processus à plus vaste échelle, appliquez-le à l’ensemble des produits existants sur la planète…

Saisissez-vous mieux maintenant, pourquoi le concept de sobriété énergétique a vu le jour ?

Sobriété énergétique et bâtiment

Avez-vous déjà entendu parler de passoire thermique ? Ces bâtiments qui pullulent sur notre territoire, construits à la va-vite avec des matériaux conventionnels peu qualitatifs, peu durables et nocifs pour l’environnement.

Saviez-vous qu’il a été retrouvé du phénol dans bon nombre d’isolants et de panneaux de particules, des COV (cancérigènes) dans les colles, les moquettes, les peintures…pour ne citer que ces exemples…

On comprendra pourquoi recourir à des panneaux isolants écologiques, comme la fibre de bois, des isolants durables, tels que la ouate de cellulose, est devenue une priorité ! C’est là qu’intervient entre-autre la sobriété énergétique.

En effet, employer des matériaux de construction, et de second œuvre, écologiques, participent, à terme, à la réalisation d’économies d’énergie tout en vous assurant d’évoluer dans une maison plus saine.

Intérieur maison lambris bois design

Des économies d’énergie ? Si vous construisez votre demeure, vous allez forcément penser à l’orientation des pièces afin de maximiser l’apport en chaleur du soleil par exemple, et ainsi vous chauffer à moindre coût.

Vous étudierez également à votre isolation, une isolation intérieure et extérieure, l’isolation toiture, toit par lequel ce sont 30% de déperditions énergétiques lorsque non isolé…

La sobriété énergétique abonde dans le sens de la construction bas carbone, dans le fait d’employer des matériaux naturels et durables, tels que le bois. Parquet massif pour votre intérieur, isolation naturelle et écologique via des matériaux écologiques et recyclables comme l’isolant liège.

C’est prendre en compte tout ce qui fera que votre habitat ne souffrira pas de déperditions énergétiques, qu’il ne sera pas une passoire thermique, en maximisant votre isolation : isolation sarking, isolation des murs par l’extérieur, isolation plancher.

En étudiant de près la ventilation de votre maison, en prêtant une attention particulière à vos menuiseries et aux possibles variations de ponts thermiques.

La sobriété énergétique, c’est limiter la production et la consommation excédentaires de biens, de services, de produits.

 Fleur biodiversité

Comment éduquez la nouvelle génération si le « tout ici et maintenant » est toujours la règle ? Une règle qui nous a conduit aujourd’hui dans une situation de dérèglement climatique critique ?

Méfions-nous de l’anthropocène et rappelons-nous que nous ne savons pas du tout comment les choses vont évoluer, puisque nous vivons une ère inédite, l’ère de l’Homme, avons-nous atteint nos limites ?

La sobriété énergétique c’est quelque-part se reconnecter à soi et à la Nature, en tant qu’humain. C’est se rendre à nouveau compte que nous faisons partie d’un tout et qu’il est nécessaire par là-même de participer à la préservation de l’environnement.

La sobriété énergétique, c’est construire durable, vivre plus simplement, dans un environnement bien pensé, sain, dans l’esprit de la préservation de l’environnement.

Nous sommes aux XXIe siècle et cette idée que le progrès serait source de bonheur universel est dépassée, nous devons CHANGER notre manière de vivre, revenir à plus de SOBRIETE.