Ma maison écologique

La ventilation de votre maison : un élément central du confort intérieur

Ventilation mécanique contrôlée

Saviez-vous que l’air intérieur est 10 fois plus pollué qu’en extérieur ? Selon une étude réalisée sur 567 logements pendant 2 ans par l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur français (OQAI), 80% des habitations présentent une concentration de COV de 5 à 50 fois plus élevée qu’à l’extérieur…

Cela laisse dubitatif…c’est pourquoi il est important de disposer soit d’une ventilation naturelle soit d’une ventilation mécanique assistée.

Le constat de la pollution de l’air intérieur

Nous respirons 12 000 litres d’air par jour et passons 90% de notre temps à l’intérieur. Une maison sur 2 est en non-conformité au niveau des débits de bouches...

Le protocole ventilation RE 2020 impose notamment un contrôle des débits d’air aux bouches, ou que le chauffage soit bien compatible avec la VMC installée.

Il existe plus de 30 points de contrôle dans ce cadre législatif et tous doivent être respectés. Le cas échéant, la maison sera en non-conformité.

Zoom sur fenêtre ouverte donnant sur jardin

Pourquoi ventiler son habitation ?

Ventiler est important en raison du taux d’humidité, du taux de polluant et du CO² présents dans votre air intérieur.

Vous connaissez cette fameuse ‘odeur du matin’, c’est elle qui indique que le taux de CO² au sein de votre habitat doit vraisemblablement se situer au-delà de 1880 ppm (parties par million).

L’Anses (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) préconise que le taux de CO² en intérieur doit se situer entre 1000 et 1500 ppm (max) pour que ce dernier n’ai pas d’impact sur la santé des occupants.

La norme européenne stipule cependant qu’à partir de 1200 ppm cela peut provoquer des maux de tête et créer de l’asthme chez l’enfant notamment.

Pourquoi ? Car l’air intérieur vicié commence à devenir nocif pour les êtres humains au-delà de cette valeur.

La ventilation naturelle d’une habitation

La ventilation naturelle se traduit par la mise en place de grilles d’aération dans les murs, les fenêtres ou les portes de manière à créer des arrivées d’air.

L’extraction de l’air s’effectuera soit par des conduits dont l’extrémité est placée sur le toit soit par la grille elle-même qui sera placée en hauteur dans chaque pièce, le tirage naturel sera un peu moins conséquent dans ce cas-là.

Schèma VMC simple flux

Le principe de la VMC simple flux

La Ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet d’agir sur la qualité de l’air intérieur.

La VMC simple flux va créer un flux d’air constant, ou variable, et faire rentrer de l’air frais dans les pièces sèches, par des ouvertures dédiées généralement sur les châssis des fenêtres. L’air vicié sera aspiré par les bouches d’extraction situées dans les pièces humides pour atterrir dans le ventilateur extracteur.

Une bonne circulation de l’air intérieur sera assurée par un détalonnage, le jeu qu’il y a sous la porte, d’au minimum 1 cm pour toutes les pièces, et de 2 cm pour les cuisines fermées. (Règlementation environnementale 2020). Les VMC simple flux ne gèrent généralement pas l’hygrométrie.

Il existe des VMC simple flux très évoluées qui vont détecter des taux de C0² élevés, ainsi que le taux de polluants et adapter le renouvellement de l’air intérieur en conséquence.

Tout cela au moyen d’une application sur téléphone dédiée qui vous permettra de régler vous-mêmes le débit d’air. Il s’agit donc d’une ventilation à la demande et de débits personnalisés, telle que le propose la Healthbox 3.0 hygro de Renson.

Une VMC simple flux renouvelle l’air intérieur en permanence.

Le principe de la VMC double flux

La VMC double flux dispose de filtres qui viennent traiter l’air extérieur avant de le diffuser dans la maison.

L’échangeur de chaleur permet à la ventilation mécanique double flux de récupérer la chaleur de l’air vicié, avant de le rejeter à l’extérieur, qui viendra réchauffer l’air neuf diffusé dans les pièces de l’habitation. Vous ferez donc des économies de chauffage.

La ventilation double flux chauffe l’air durant l’hiver et la rafraîchit pendant l’été tout en dépolluant l’air extérieur.

Ecologique grâce au moteur à courant continu basse énergie, la VMC double flux vous permet de réaliser des économies d’énergie tout au long de l’année.

La VMC double flux pour la purification de l’air en continu, de manière centralisée.

 Schèma VMC double flux

Plusieurs solutions s’offrent donc à vous pour ventiler efficacement votre habitation, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas ! Une maison bien ventilée disposant d’un bon ensoleillement vous assure un confort de vie tout en évoluant dans un espace sain. 

 

Sources :

ADEME

OQAI

ANSES

 

Ajouter un commentaire