Comment calculer votre besoin en peinture ?

Comment calculer votre besoin en peinture ?

Lorsque l'on doit acheter sa peinture se pose à un moment ou l'autre la question de "combien dois-je en prendre" ? Nous allons vous aider à faire vos calculs et vos choix ! A vos calculatrices et vos neurones, c'est parti !

Nous allons partir du principe, très classique, qu'il va falloir peindre un support neuf avec, dans un premier temps, une sous couche, puis une peinture de finition.

Première étape : le rendement

Le 1er point fondamental est de suivre les recommandations des fabricants ou des conseillers Kenzaï !

Pour pouvoir commencer nos calculs, l'information dont nous avons besoin et qui nous intéresse est le rendement de la peintureIl peut être annoncé de 2 façons :

  • soit en m²/l, généralement donné "par couche", c'est la surface que vous allez pouvoir couvrir avec un litre de peinture.
  • soit en en l/m² (généralement donné "par couche" aussi) c'est la quantité de peinture qu'il vous faut pour couvrir 1 m² de surface.

C'est cette dernière information qu'il nous faut et qui est plus pratique pour nous, le rendement en l/m². Si le rendement est donné sous la forme m²/ l, pas de soucis, il vous suffit de diviser 1 par ce rendement (faire un "inverse ") et vous retrouvez la valeur en l/m².

Exemple :
Rendement peinture : 9 m²/l
-> 1/9 = 0.11
-> 0.11 l/m²  

9m²/1l = 0.11 l/m²

Deuxième étape : les surfaces

Il vous faut alors calculer les surfaces à couvrir. C'est très simple, on multiplie la hauteur (ou longueur) du mur (ou plafond, porte, etc..) par sa longueur.

Exemple :
Mur de 2.5 m de hauteur et de 5 m de longueur : 5*2.5 = 12.5 m²

Faites la même chose pour chaque surface à peindre : Mur 1, Mur 2, Mur 3 , Porte de placard 1, Plafond 1, Porte 1 , Fenêtre 1, Fenêtre 2 , etc..

ATTENTION : pour les portes, si les 2 côtés de la porte sont à peindre de la même couleur, pensez bien à multipliez par 2 la surface à peindre. Ce sera dommage de ne pas repeindre une porte "entièrement" même si vous ne refaite la couleur que d'une des 2 pièces adjacentes à la porte.

Ensuite regrouper et ajouter les surfaces par type de peinture et de couleur identique.

Exemple :
Peinture mat "bleue" : mur 1 + mur 2 +mur 3 = m² totalité surface peinture mate bleue
Peinture satinée blanche : porte de placard + porte + fenêtre 1 + fenêtre 2 , etc.. = m² totalité peinture satinée blanche
Peinture mate blanche : plafond = m² totalité peinture mate blanche etc...

Une fois que vous avez ces surfaces totales, multipliez par un petit coefficient de sécurité (et arrondissez le résultat). Si les cotes ont été prise très précisément et la surface à peindre est bien plate : rajouter 5 %, sinon rajouter plus :

  • cotes précises, mur plat : 5% Multipliez votre surface par 1.05
  • cotes pas très précises, mur plat : 10 % Multipliez votre surface par 1.1
  • cotes pas très précises, mur avec relief (porte moulurée par exemple) : 15 % Multipliez votre surface par 1.15
  • cotes pas précises du tout , mur avec relief : 20 % Multipliez votre surface par 1.20

Exemple : 
Surface totale de portes moulurées à peindre en blanc satiné : 10.2 m² (précision moyenne) 
avec coefficient de sécurité : 10.2 * 1.15 = 11.73 m² à peindre 
Résultat arrondi : 12 m²

Troisième étape : la sous couche

Vous avez alors toutes vos surfaces à couvrir augmentées du coefficient de sécurité. Cherchez alors la sous couche qu'il vous faut et trouvez (ou recalculer) son rendement.
Regrouper alors toute les surfaces à couvrir avec la sous couche. Ces surfaces peuvent englober beaucoup plus de parois différentes que l'étape précédente car une même sous couche peut être utilisée pour des supports différents (bois, placo, Fermacell) et pour des peintures de finition de qualité ou couleur différentes. 

Donc on peut avoir des surfaces avec des finitions différents, mais parfois une seule et même sous couche pour toutes les surfaces. 

Exemple :
Peinture mat "bleue" sur support fermacell : 50 m² 
Peinture satinée blanche sur support bois : 12 m²
Peinture mate blanche sur support placo :  35 m²
Totalité sous souche : 97 m²

ATTENTION : si les préconisations du fabricant recommandent plusieurs couches de sous couche (assez rare), il faut multipliez ce résultat par le nombre de couche recommandé.

Exemple :
Pour 2 couches recommandées : 97*2 = 194 m²
Multipliez alors ce résultat par le rendement en l/m² de votre peinture :

Rendement sous couche:  0.11 l/m²
Surface à couvrir : 97 m²
97*0.11 = 10.67 l
Il vous faut 10.67 l de peinture
Prenez le pot de sous couche le plus proche de ce résultat
Par exemple 1 pot de 10 l + 1pot de 1 l = 11 l de peinture 

Quatrième étape : la couche de finition

C'est exactement la même stratégie que pour la sous couche mais là il faut bien résonner par surfaces à couvrir différentes (type de rendu de peinture et couleur différents).
Vous avez alors toutes vos surfaces à couvrir par type augmentées du coefficient de sécurité. Cherchez les peintures qu'il vous faut et leurs rendements. Regardez le nombre de couche recommandé par le fabricant (généralement entre 1 et 3) et multipliez alors chaque surface par le nombre de couche et par le rendement.
Puis arrondissez aux pots de peinture qu'il vous faut. 

Exemple :
Peinture mat "bleue" : 50 m²
Rendement peinture mat bleue : 0.12 l/m²
Nombre de couche recommandées : 2

50 *2 * 0.12 = 12 l -> 1pot de 10 l +1 pot de 2.5 l
  
Peinture satinée blanche : 12 m²
Rendement peinture satinée blanche : 0.10 l/m²
Nombre de couche recommandées : 2

12 *2 * 0.10 = 2.5 l ->  1 pot de 2.5 l

Peinture mate jaune fluo sur support placo :  35 m²
Rendement peinture mate jaune fluo : 0.12 l/m²
Nombre de couche recommandées : 3

35 *3 * 0.12 = 12.6 l ->  1 pot de 10 l +1 pot de 2.5 l + 1 pot de 1 l

Voila, maintenant vous savez tout et vous êtes complètement opérationnel pour faire vos métrés de peinture !
A vos papiers, mètres et crayons et direction le site internet ou le magasin pour commander !