Pourquoi vitrifier mon parquet ? Quelle est son importance ?

Pourquoi vitrifier mon parquet ? Quelle est l'importance de la vitrification du parquet ?

Dans le domaine de l'éco-construction, dès qu'on parle de protection et finition de sol brut, que ce soit en parquet bois massif ou en dallage de terre cuite par exemple, une seule solution revient toujours : l'huile dure !
L'huile dure est plébiscitée que ce soit sous forme de produit tout prêt ou sous forme de "à faire soi-même" avec les très nombreuses recettes de "grand-mère" que l'on peut trouver sur le vaste monde de l'internet (et dans des livres, n'oublions pas qu'avant internet et Youtube, il y avait la lecture ! ^^).

Ces produits ont certes de très nombreux avantages : rendu, coût... mais aussi quelques défauts : entretien régulier et résistance partielle à l'eau et aux tâches entre autres.
Le quasi-monopole de l'huile dure a mis sur le bas coté un produit pourtant le plus utilisé en "conventionnel" à savoir, le vernis vitrificateur !

Mais le vernis vitrificateur n'est pas mort dans le domaine de l'écoconstruction. Il est même toujours bien présent avec de très nombreux avantages !

                 

Petite revue en détail sur les vernis vitrificateur

En gros, que reprochait on aux vernis ?

"Ce n'est pas respirant ; c'est filmogène" :
Ça, c'était vrai ! Aujourd'hui, les vernis vitrificateurs que nous proposons sont à la fois filmogène et pénétrant, double avantage pour la protection. Mais pour la "respirabilité" ? Pas de souci, ils sont microporeux ! Vos parquets en bois massifs pourront "faire leur vie" sans problème et sans "étouffer" !

"Ça fait un rendu plastique et brillant" :
Ça aussi c'était vrai ! Mais les industriels ont compris le message et l'évolution des goûts. De ce fait, nous pouvons vous proposer un verni vitrificateur extra mat et il vous sera impossible en magasin de savoir si le parquet est huilé ou vernis ! Voir même de savoir s'il a une protection tant le vernis vitrificateur se fera oublier !

"Ce n'est pas écologique" ! :
Tout dépend par ce qu'on entend par "écologique" ! Nous avons des vernis vitrificateurs sur base végétale et certains sont garanti avec 80 % de matière première naturelle et végétale et en phase aqueuse. Et concernant les COV, ils sont dans la classe d'émissivité la plus faible et bénéficient de l'étiquette A+ pour l'émission dans l'air intérieur. Ils ont en outre aucune phrase de sécurité (le petit pictogramme annonçant un danger). De ce fait, ces vernis sont beaucoup moins nocifs que la recette de grand-mère "huile de lin et essence de térébenthine" pourtant beaucoup plus naturelle.

« Donc ? » :
Composé très majoritairement de produits naturels et d'origine végétale, non "filmogène" car microporeux, rendu "mat" voire "extra mat" et "non plastique", avec une tenue dans le temps excellente, ça en fait des avantages !

Pour finir de vous convaincre nous sortons nos 2 jokers et vous n'hésiterez même plus ! Le vernis vitrificateur a une résistance mécanique très importante et une bonne résistance à l'eau et aux tâches !  Pour un sol très sollicité, c'est surement le produit qu'il vous faut ! Bien sûr, ce n'est pas glissant si on marche dessus avec les pieds mouillées. Et enfin, cerise sur le gâteau, les vernis transparents, une fois appliqués, ne modifie pas du tout la teinte de vos sols et ne "jaunissent" ou "foncent" pas dans temps ! Et ça, c'est génial !

Le vernis vitrificateur a encore de beaux jours devant lui ! :)