Comment choisir ses menuiseries ?

Choisir ses menuiseries

Pour choisir ses menuiseries, porte ou fenêtre, de nombreux facteurs sont à prendre en compte.

Bois_Coulissant_pliant_INOVA_interieur_B

La structure

Le PVC restera le plus souvent le moins cher, son bilan écologique n'est pas fameux et sa qualité est bonne mais pas exceptionnelle. C'est le choix d'une menuiserie basique, efficace, fonctionnelle et pas cher. L'aluminium ensuite est beaucoup plus classieux, et plus cher aussi. Lorsque la taille des menuiseries est très importante, un grand coulissant par exemple, elle sera surement en aluminium, sa rigidité étant un grand atout. Par contre son bilan écologique n'est pas bon du tout, l'aluminium est extrêmement énergivore à produire. En capotage extérieur et/ou intérieur, apporte l'aspect esthétique, la durabilité extrême et l'absence d'entretien nécessaire. Le bois reste la solution la plus écologique. Le mixte bois/alu est une solution presque idéale si elle n'était pas un peu plus cher que les autres. Le bois en structure apporte le côté isolant et écologique de sa matière. Vous trouverez tous ces choix chez Kenzaï.

L'ouverture

Il faut ensuite choisir le type d'ouverture : à la française à 1 ou 2 vantaux, oscillobattant, coulissant à galet, écrasement ou à frappe, poussant vers l'extérieur... quasiment tout est possible ! Du plus classique ou plus surprenant ! Laissez-vous guider par votre conseiller Kenzaï pour faire le bon choix !

L'isolation de la fenêtre

Le domaine de la menuiserie a énormément évolué ces 40 dernières années, du simple vitrage nous sommes passé au double, puis au triple, voire au quadruple vitrage pour certaines gammes que vous trouverez chez Kenzaï ! Le type de gaz utilisé dans les vitrages a aussi évolué et ce sont désormais des gaz rares isolants qui remplissent les vitrages. Plus le vitrage aura de "chambre" (triple vitrage par exemple) et plus il sera isolant. Un effort a été fait aussi sur les cadres à rupture de pont thermique et sur les intercalaires qui sont désormais très isolants.
Pour l'isolation de la fenêtre, un indice nous renseigne à ce sujet, le Uw (w comme Windows) en W/m².K . Plus ce chiffre sera petit et plus la fenêtre sera efficace. Il est donné par les industriels pour une fenêtre de taille standard (environ 1.3 x 1.3 m) mais il se calcule pour chaque fenêtre car dépend du ratio cadre/vitrage.
Les Uw moyens aujourd'hui sont aux alentours de 1.3 W/m².K pour des menuiseries en bois ou PVC en double vitrage et de 1.6 W/m².K pour de l'aluminium. Pour du triple vitrage, divisez par 2, le Uw sera vers 0.7 environ.
A noter que le Uw se calcule à partir des caractéristiques du cadre (noté Uf pour frame) et du vitrage (noté Ug pour glass). Le Ug d'un double vitrage étant au l'alentour de 1.0 et de 0.6 pour du triple. La aussi, plus l'indice est petit plus le vitrage sera efficace.
Pour une fenêtre la plus isolante possible, choisissez le Uw le plus petit. Pour une porte, c'est le Ud (door) qu'il faut prendre en compte, plus petit il est, meilleure sera la porte d'entrée.

Le facteur solaire de la fenêtre

Une menuiserie empêche le froid de rentrer et la chaleur de sortir, et c'est bien mais une menuiserie permet aussi à la chaleur du soleil de pénétrer dans nos habitats. Et c'est tant mieux ! Du chauffage gratuit ! Pour savoir la quantité de rayonnement solaire qui peut passer à travers votre menuiserie, vous pouvez regarder le Sw de celle-ci (Solar Windows), ce facteur, en pourcentage, vous indiquera le pourcentage de rayonnement solaire qui traversera la menuiserie et donc la quantité de chaleur récupérable. Plus le Sw est grand et meilleure sera la capacité de la fenêtre à récupérer de la chaleur. Les menuiseries double vitrage sont un peu plus performantes que les triples sur ce point-là mais cette différence à tendance à diminuer ces dernières années. Vous trouverez même chez Kenzaï des menuiseries triple vitrage avec un facteur solaire meilleur que certain double vitrage standard du marché !! La menuiserie parfaite dans un sens !

Donc, une menuiserie performante à un petit Uw et un grand Sw !

Le classement AEV

Un autre indicateur à regarder et le classement AEV pour Air-Eau-Vent. Cet indicateur nous renseigne sur l'efficacité de la menuiserie à résister à ces 3 facteurs. Pour l'Eau et le Vent, rien à dire, toutes les menuiseries se valent à peu près. Pour le classement à l'Air, plus le chiffre est petit, plus la fenêtre sera fuyante. Classiquement proposée en A3, les menuiseries peuvent être A4, soit le plus haut niveau d'étanchéité à l'air. C'est ce niveau-là qu'il faut chercher pour une construction ou une rénovation performante. Certaines menuiseries sont encore bien plus étanches et "A5". Mais ce niveau "n'existe pas encore".

Autres indicateurs

Il existe encore d'autres indicateurs comme l'IRC, l'indice de rendu des couleurs, ou le facteur de transmission lumineux Tlw, etc... Mais nous avons à faire ici à des demandes de pointe ! Demandez conseil à votre conseiller Kenzaï pour trouver le meilleur compromis pour votre projet !

La pose

A ne surtout pas négliger car ce peut être le point faible ! La pose doit être parfaitement effectuée pour que votre menuiserie fonctionne et vieillisse bien ! Il faut aussi qu'elle soit parfaitement étanche à l'eau et posée étanche à l'air. Pour cela l'utilisation de membrane d'étanchéité à l'air est clairement un plus ! Kenzaï vous assure la pose de vos menuiseries ! N'hésitez pas à vous renseigner !

Les aides financières

Faire poser ses menuiseries par une entreprise RGE pour son habitat principal peut ouvrir l'accès à des aides financières. CEE, CITE et TVA à taux réduite principalement. Dans le cadre de bouquet de travaux, un Eco-PTZ pourra vous être proposé par votre banque aussi. Mais ces aides changent régulièrement. Le prochain changement ? Juillet 2019. Pour être tenu au courant de l'évolution de ces aides, rendez-vous sur le site de l'ADEME.

https://www.ademe.fr/aides-financieres-avril-a-juin-2019