Guide "Entretien bois intérieur"

Guide "Entretien bois intérieur"

Pour protéger les boiseries ou autres supports en intérieur, il existe pléthore de produits et il est parfois difficile de s'y retrouver.
Petit guide sur les différentes solutions :

Les lasures

Capture_21.JPGLes lasures sont des produits "filmogènes", c’est-à-dire que lorsqu'on les applique sur un support, un "film" sera déposé sur celui -ci. Néanmoins, une lasure peut être perméable à la vapeur et donc microporeuse. Elle laissera "respirer" le support. L'avantage d'une lasure c'est la facilité d'entretien car les salissures ou l'eau de nettoyage ne sont pas en "contact" avec la boiserie mais bien avec le "film". De ce fait, la lasure est résistante aux salissures et aux projections d'eau. Par contre il faudra renouveler régulièrement les couches de lasure pour pas que le film ne se dégrade, sinon il risque de partir en "peau" et ce n'est pas très esthétique. De plus, le jour où vous changerez d'avis sur la couleur ou autre, il vous faudra entièrement re-poncer avant de pouvoir appliquer une autre finition. Enfin les lasures ne sont pas très résistantes aux frottements, toujours à cause de ce film qui peut se détériorer. Donc la lasure est résistante aux salissures et au nettoyage mais demande de l'entretien. A réserver aux endroits où il y a des projections d'eau régulières et répétées. A noter qu'il existe des lasures teintées.

Les vitrificateurs

Capture22.JPGLes vitrificateurs sont semblables aux lasures sur le fait que ce sont des produits filmogènes mais ils sont beaucoup plus résistants aux frottements ! Leurs domaines d'emplois sont les sols. Comme les lasures, les vitrificateurs ne modifient quasiment pas la teinte du support d'origine (lorsqu'ils sont incolores) car ils pénètrent que très peu le support et il y a peu d'interaction avec la couleur de celui-ci. Si vous cherchez une finition de sol incolore et très résistante à l'entretien et aux salissures, le vitrificateur est pour vous. Il demandera néanmoins d'être renouvelé régulièrement aussi.


Les primaires/apprêts

Capture33.JPGLes primaires et les apprêts, malgré leurs noms contradictoires, ont la même fonction. Ils servent à préparer un support avant de recevoir le produit de finition. Lorsqu'il est fait mention, sur la fiche technique de votre produit de finition d'une préparation de support nécessaire, c'est un primaire ou un apprêt qu'il vous faudra passer. La plupart du temps, leur fonction principale est de pénétrer le support pour en limiter l'absorption, afin d'économiser le produit de finition, ou de limiter l'apparition de substance contenue dans le support d'origine : tanin, nicotine, etc.. Mieux sera préparé votre support, meilleur sera votre finition !

Les huiles dures

Capture33_1.JPGLes huiles et huiles dures sont des incontournables de la décoration de boiserie écologique. Le principe d'une huile est de pénétrer le support et, après plusieurs couches très fines appliquées tendues, de saturer celui-ci.  De ce fait, l'eau et les salissures ne peuvent plus pénétrer le bois. C'est la finition qui "respecte" le mieux le support dans le sens où elle ne dépose pas de film. Lorsque vous touchez votre boiserie, vous touchez bien le bois. Les huiles ont tendance à rehausser l'aspect du bois en magnifiant son veinage et sa texture. C'est donc une finition très esthétique et valorisante pour le support. Vu qu'il n'y a pas de film, le vieillissement d'une huile sera une huile patinée avec le temps. Et si vous voulez la renouveler, il vous suffit de bien laver et de repasser une ou plusieurs couches très fines la ou il y en a besoin. C'est une solution qui permet un entretien et un renouvellement aisé dans le temps. Par contre, la résistance des huiles à l'eau ou aux nombreuses salissures est moins importante qu'avec les produits filmogènes. En effet, du vin ou une autre substance qui tâche en contact prolongé avec le support huilé pourra laisser apparaiîre une tâche. Il faut intervenir vite pour supprimer le liquide. Les huiles interagissent aussi avec la couleur de support. Elles ont donc tendance à foncer, jaunir ou aviver les couleurs du support. C'est à prendre en compte. Si vous cherchez une huile la plus incolore possible, favorisez les huiles à base de soja, elles sont plus neutres que celles à base d'huile de lin. Il existe des huiles teintées.

Les laques

Les laques sont des peintures. Contrairement aux éléments cités précédemment et qui sont translucides, on voit le veinage à travers. Les laques sont opaques et vont donc couvrir entièrement le support. Lorsque vous voulez masquer le support d'origine, ou le protéger complètement, les laques peuvent vous correspondre. Elles sont généralement très résistantes à l'entretien et aux frottements ainsi qu'aux UVs.

Les cires/baumes

Les cires et les baumes sont les produits de finition les plus anciens par leur utilisation (à base de cire d'abeille généralement) et les plus cossus dans leur aspect. Ce sont les finitions que l'on utilisera pour les "sols à l'ancienne", les beaux meubles, les marqueteries et pour tous vos projets d'ébénisterie. Attention cependant, une boiserie cirée, que ce soit un meuble ou un sol, ne tolérera plus aucunes autres finitions ! L'entretien à la cire doit donc être fréquent. Si vous changez d'avis, il faudra tout re-poncer à blanc et poncer une cire est fastidieux. A noter qu'il existe des huiles-cires qui sont donc un intermédiaire et un mélange entre une huile et une cire.

Les émulsions/nettoyants/entretiens

Comme leurs noms l'indiquent, les produits d'entretiens, émulsion et nettoyants vous permettront d'entretenir ou nettoyer tous ceux vu précédemment. Certains sont plus adaptés aux huiles, d'autre aux cires et d'autres encore aux produits filmogènes. A vous de bien vérifier leurs usages et destinations. Utilisés à bon escient et régulièrement ils permettront de faire durer vos finitions en bon état de très longues années.

** les photos sont à titre d'illustrations. Nous disposons de bien d'autres produits pour entretenir les bois d'intérieur.