Mise à jour : les aides fiscales 2016

Le point sur les aides en 2016

Chaque année, le gouvernement revoir les aides fiscales pour la rénovation et la construction de bâtiments. Voici les mises à jour pour l'année 2016.

Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique

Le dispositif 2015 est prolongé jusqu'au 31 décembre 2016. Ainsi, toute personne effectuant des travaux visant à diminuer la consommation énergétique, bénéficie d'un taux unique de 30%. Il n'y a aucune condition de ressource et le bouquet de travaux n'est plus un critère décisif. Attention, pour bénéficier du CITE, les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Eco-Prêt à Taux Zéro

L'éco PTZ est prolongé tel quel jusqu'en 2018. Il est accordé, lui aussi, sans condition de ressource et pour des travaux visant à réduire les dépenses énergétiques globales du logement, ainsi que pour la réhabilitation des systèmes d'assainissement. Pour bénéficier de ce prêt, il est obligatoire de faire appel à une entreprise certifiée RGE.

Prime Certificat Economie d'Energie

Les primes CEE sont cumulables avec les autres aides. En échange des factures des travaux d'économie d'énergie, vous recevrez un chèque en euros. En 2016, une nouveauté ! Il s'agit du bonus prime énergie solidaire. Cette prime est sous condition de revenus. Il est possible de cumuler les 2 primes selon les revenus du foyer. Là encore, il faut faire réaliser les travaux par une entreprise RGE.

Taux TVA

Enfin, en 2016, les travaux de rénovation énergétique (soit les travaux éligibles au Crédit d'Impôt Développement Durable) bénéficient d'un taux TVA réduit à 5,5%.

Retrouvez plus d'informations et toutes les modalités sur le site http://www.developpement-durable.gouv.fr/