Filtres

Fabricant
Prix (en €)
Type isolant
Isolant

Isolation phonique Plafond et comble perdu

Nos produits Il y a 10 produits.
Chargement en cours... Chargement en cours...

L'essentiel en quelques mots

Isolation phonique plafond et combles perdus

L'isolation phonique du plafond et des combles perdus n'est pas à négliger. En particulier si vous habitez dans des zones soumises à d'importantes nuisances sonores (aéroport, gare, etc), il est important de bien isoler ces parties de la maison pour réduire au maximum ces bruits aériens.

 

Isolation phonique d'un plafond

Pour isoler un plafond phoniquement, il existe plusieurs techniques. La plus courant reste celle du faux-plafond. Cette solution est particulièrement efficace. Elle reprend l'effet masse-ressort-masse avec deux plaques (type Fermacell) désolidarisées, qui sont maintenues grâce à une ossature métallique. Le vide entre les deux plaques est rempli avec un isolant fibreux, comme la laine de bois chanvrée par exemple, en panneau ou rouleau.

Une isolation phonique comme celle-ci vous assure un bon confort acoustique. Attention cependant, elle ne remplace pas une isolation au sol (sous-plancher) pour l'étage situé au-dessus ! Le plus ? L'isolant exercera également ses capacités thermiques, pour vous apporter un confort encore meilleur.

 

Isolation des combles perdus

Comme vu précédemment, l'isolation des combles perdus est particulièrement importante si l'habitation se situe près d'une source de nuisance sonore (avion, train). Pour une isolation phonique efficace des combles non aménagés, il est conseillé de poser de la ouate de cellulose en vrac ou en panneau. Une épaisseur de 40 cm assure un bon confort acoustique.